Donald Trump attaque Nike

Football américainLe président américain a critiqué le géant Nike pour sa campagne de publicité mettant en scène le joueur controversé Colin Kaepernick.

Donald Trump a de nouveau eu le doigt lourd.

Donald Trump a de nouveau eu le doigt lourd. Image: EPA/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Exactement comme la NFL, dont les audiences TV ont FORTEMENT BAISSE, Nike se fait complètement assassiner par la colère et les boycotts. Je me demande s'ils avaient imaginé que cela se passerait comme cela?», a-t-il tweeté.

Le milliardaire républicain fait référence à la réaction d'Américains qui ont promis de boycotter Nike pour avoir fait de Kaepernick le visage de sa dernière campagne de publicité. Depuis lundi, sur les réseaux sociaux, des utilisateurs ont publié des vidéos et photos les montrant en train de brûler ou de découper des vêtements Nike.

Initiateur en 2016 du mouvement de boycott de l'hymne américain avant les matches de NFL, Kaepernick, ancien quarterback de San Francisco, divise la société américaine. Les uns soutiennent son combat contre les violences policières visant les Noirs, les autres le considèrent comme un traître qui insulte notamment la mémoire des militaires morts au combat.

Nike a diffusé pour la première fois mercredi son spot publicitaire de deux minutes avec la voix de Kaepernick et des images notamment de LeBron James, «plus grand que le basket», de Serena Williams, «gamine de Compton qui n'est pas devenue simplement une joueuse de tennis, mais la plus grande de l'histoire», ou encore de Shaqueem Griffin, recruté par une équipe de NFL alors qu'il été amputé, enfant, d'une main. «Croyez dans quelque chose. Même si cela signifie tout sacrifier (...) Ne vous demandez pas si vos rêves sont fous, demandez-vous s'ils sont assez fous», dit Kaepernick, qui apparaît brièvement dans ce spot.

Dans son tweet, Donald Trump a également relancé les hostilités avec la NFL, organisatrice du Championnat professionnel de football américain, dont il regrette depuis l'automne 2017 la mansuétude à l'égard des joueurs protestataires qui posent un genou à terre ou lèvent le poing durant l'hymne américain avant leurs matches. «En ce qui concerne la NFL, je trouve difficile de la regarder et cela sera toujours le cas, jusqu'à ce que (les joueurs) se tiennent debout devant le DRAPEAU», a-t-il prévenu.

La saison 2018-2019 du Championnat NFL débute jeudi. Les premières semaines de la saison dernière avaient été marquées par les attaques et insultes de Donald Trump à l'encontre de la NFL et des joueurs protestataires, qu'il avait notamment qualifiés de «fils de pute» méritant d'être licenciés. (AFP/nxp)

Créé: 05.09.2018, 22h31

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...