Le FC Bâle veut rester positif

FootballDéfait 3-0 mardi soir en Ligue des champions contre Manchester United, le club rhénan veut retenir les bonnes choses et annonce l'arrivée d'Itten.

Le Mancunien Lukaku, ici au duel avec Balanta, a inscrit la deuxième réussite anglaise mardi soir.

Le Mancunien Lukaku, ici au duel avec Balanta, a inscrit la deuxième réussite anglaise mardi soir. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Nous n'avons pas à rougir de cette défaite»: à l'image de son défenseur Michael Lang, le FC Bâle a voulu voir le positif de son début de campagne en Ligue des champions, malgré la nette défaite concédée mardi soir face à Manchester United (3-0).

«Perdre 3-0 contre Manchester United, ce n'est pas quelque chose qui vous rend joyeux. Mais je ne dirais pas que je suis déçu par mon équipe», a assuré l'entraîneur bâlois, Raphaël Wicky. «J'ai vu une équipe vivante, qui souffrait mais qui s'est battue jusqu'à la 90e minute. L'équipe ne s'est jamais effondrée», a jugé le Valaisan. Même son de cloche chez le directeur sportif Marco Streller: «Je pense que nous avons fait un pas dans la bonne direction. Je suis satisfait de la performance des joueurs», a-t-il estimé.

Mourinho salue la performance bâloise

Même l'entraîneur mancunien José Mourinho, malgré la domination évidente de ses joueurs, a relevé que Bâle s'était bien battu. «Ils étaient bien organisés, bouchant tous les espaces. Ils ont compris que mes joueurs avaient changé de mentalité à 2-0. Ils ont ensuite posé quelques problèmes», a concédé le Portugais.

Ces beaux discours ne feront toutefois pas oublier que la marche était beaucoup trop haute pour ce Bâle-là. «Sur les deux premiers buts de Fellaini et de Lukaku, j'ai un sentiment d'impuissance. Je ne vois pas comment vraiment défendre devant de tels joueurs dans les duels aériens», a, par exemple, confié Michael Lang.

Raphaël Wicky a, lui, rappelé que ses hommes étaient condamnés à l'exploit avant cette rencontre. «Pour ramener quelque chose face à une telle équipe, il convient de livrer le match parfait», a-t-il noté, laissant entendre que, finalement, le FCB avait été loin du compte face à l'actuel leader de Premier League.

Prochain adversaire: Benfica

Le FC Bâle retrouvera la Ligue des champions le 27 septembre à Saint-Jacques contre le Benfica, l'autre gros morceau de ce groupe A, étonnement battu chez lui mardi par le CSKA Moscou (2-1).

Mais avant d'envisager ce nouveau gros challenge, les Rhénans devront retrouver des couleurs sur la scène nationale, où ils n'ont plus gagné depuis trois matches (nuls face à Sion et Lugano, défaite contre Lausanne). Bâle affronte dimanche Chiasso en Coupe de Suisse, puis St-Gall mercredi prochain en Super League. (si/nxp)

Créé: 13.09.2017, 15h56

Cédric Itten de retour à Bâle

Prêté à Lucerne, Cedric Itten est de retour au FC Bâle. L'attaquant de 20 ans a joué cinq matches cette saison pour Lucerne, sans marquer de but.




La saison dernière, il avait disputé 31 parties avec le FCL pour trois buts.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Dimanche, la population nyonnaise a refusé pour la troisième fois un projet des autorités visant à créer un foyer pour l'Etablissement vaudois d'accueil des migrants (EVAM). Paru le 25 septembre.
(Image: Bénédicte) Plus...