Le Lausanne-Sport concède un nul frustrant

FootballMalgré deux buts d’avance et une nette supériorité, les Vaudois ont dû partager les points face à Wil.

Giorgio Contini peut faire la moue.

Giorgio Contini peut faire la moue. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Qui du leader, le Lausanne-Sport, ou de son dauphin, le FC Wil, allait-il réaliser la semaine anglaise parfaite? Entre les deux seules équipes de Challenge League à avoir fait le plein de points jusque-là cette semaine, la question ne s’est d’abord même pas posée. Ou alors juste le temps pour le maigre public saint-gallois de constater la trop nette différence entre les deux adversaires.

Pour résumer l’éclatante supériorité lausannoise lors d’une première mi-temps à sens unique, il suffit de préciser qu’il a fallu patienter très exactement 39 minutes pour que Thomas Castella connaisse un premier léger frisson. Et encore, puisque le coup franc côté gauche tiré par Fazliu traversait finalement la surface de réparation vaudoise, à quelque cinq mètres du gardien fribourgeois, sans que quiconque ne parvienne à toucher le ballon.

Beaucoup trop peu pour remettre en questions une victoire sur laquelle un LS séduisant et conquérant semblait alors avoir déjà pris une grosse option. Dominateurs comme jamais peut-être cette année, les Vaudois ont asphyxié d’entrée leurs dauphins au classement. Avec, à la clé, une série d’occasions et deux buts signés Schneuwly - déviation au premier poteau sur un corner de Kukuruzovic - et Turkes, plus prompt que les défenseurs saint-gallois après que la latte avait repoussé un coup de tête de Geissmann. Deux longueurs d’avance qui récompensaient donc assez mal la supériorité lausannoise.

L’erreur qui coûte cher

Mais, comme on peut parfois le vérifier, la vérité d’une mi-temps n’est pas celle d’une autre. Ou comment une banale erreur défensive peut changer le cours d’une rencontre dont l’issue semblait pourtant connue quelques secondes plus tôt. Le ballon bêtement perdu sur le flanc gauche par Flo offrait une première vraie opportunité dont Fazliu profitait joliment (51e). Alors que le LS remettait la pression devant les buts de l’excellent Kostadinovic, un débordement de Rohner, toujours sur le côté gauche lausannois, se terminait par un centre que Duah transformait en égalisation inespérée (62e).

Deux coups du sort qui transcendaient un FC Wil résigné jusque-là. Entre deux équipes désireuses de prolonger leur série victorieuse, la dernière demi-heure ressemblait enfin à un vrai choc au sommet. Que le LS ne parvenait toutefois pas à s’adjuger malgré quelques situations intéressantes, dont la plus claire était mal exploitée par Zeqiri (80e). Un partage des points très frustrant qui permet tout de même aux Lausannois de conserver trois points d’avance sur ces étonnants Saint-Gallois qui restent leurs premiers poursuivants.


Wil - LS 2-2 (0-2)

IGP Arena. 1460 spectateurs. Arbitre: M. Horisberger.

Buts: 17e Schneuwly 0-1, 37e Turkes 0-2, 51e Fazliu 1-2, 62e Duah 2-2.

Wil: Kostadinovic; Kamberi, Schmied, Traber (54e Brahimi); Rohner, Muntwiler, Abedini Schmid; Fazliu (83e Ndau); Silvio (66e Stojilkovic), Duah (78 Krasniqi).

LS: Castella; Boranijasevic, Loosli, Nganga, Flo (89e Gétaz); Geissmann (85e Puertas), Kukurozovic; Oliveira (63e Ndoye), Schneuwly, Dominguez; Turkes (57e Zeqiri).

Avertissements: 68e Dominguez, 89e Puertas.

Notes: Wil sans Tolino (suspendu), Celant ni Schäppi (blessé). LS sans Da Silva, Monteiro, Cabral, Sancidino ni Koura (pas convoqués).

Créé: 29.09.2019, 16h32

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.