«Si la France gagne l’Euro, je remets mon costume de chat!»

Groupe AVolontiers provoc, Pierre Ménès n’a pas la langue dans sa poche quand il parle des Bleus. Entretien avant le match contre les Suisses à Lille

Pierre Ménès joue à tous les postes lorsqu’il s’agit de parler de football, sa grande passion.

Pierre Ménès joue à tous les postes lorsqu’il s’agit de parler de football, sa grande passion. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Journaliste, chroniqueur, éditorialiste, polémiste, blogueur, consultant, Pierre Ménès joue à tous les postes lorsqu’il s’agit de parler de football, sa grande passion. Mais ce Français qui fait rarement les choses à moitié n’est pas du genre à rester à mi-terrain ou reculer en défense: son truc, c’est l’attaque! S’il se met dans une cage, c’est uniquement pour les besoins d’une publicité pour vanter les mérites de pneus.

«Evidemment que je suis ridicule dans cette pub, c’est le concept, mais c’est ce qui me fait marrer», avoue ce fan de l’autodérision dans le magazine Onze. De L’Equipe à Canal+, en passant par le théâtre et le cinéma, ce roi de la provoc est à 53 ans l’un des personnages incontournables pour parler du ballon rond. Surtout avant Suisse - France dimanche à Lille… Pierre Ménès, la Suisse doit-elle amener à Lille Roger Federer, votre sportif préféré, pour battre la France?

Il est vrai que de jouer ce match à Lille, cela doit rappeler de très bons souvenirs aux Suisses. A vrai dire, c’est un stade qui n’a jamais convenu aux équipes de France. Là-bas, les tennismen ont perdu la finale de la Coupe Davis alors que les basketteurs français, qui étaient archifavoris de l’Euro, y ont aussi été éliminés. Non, ce n’est pas un stade qui porte chance à la France!

Cette équipe de France souffre, s’invente des histoires, mais elle va remporter l’Euro, non?

Ah non, je ne peux pas imaginer cette équipe championne d’Europe. Il y a trop de lacunes avec des problèmes qui ne sont pas solutionnés; trop de défaillances défensives, trop de problèmes de complémentarité au milieu. Cette équipe ne dépend que du talent de Dimitri Payet. Sur les deux premiers matches, il a deux buts et une passe décisive. Il n’y a que lui qui met des ballons de qualité. Je n’étais déjà pas optimiste avant la compétition, après c’est toujours pareil. Si vous terminez premier de la poule, la route vers les quarts de finale n’est pas très compliquée non plus. Mais lorsqu’on voit l’intensité de l’Italie, la maîtrise de l’Espagne ou la sérénité de l’équipe allemande, je trouve la France loin de tout cela…

L’Espagne, l’Italie et l’Allemagne, ce sont vos favoris pour cet Euro?

La seule équipe qui m’ait vraiment impressionné, c’est l’Italie. D’une manière générale, je suis très déçu du début de cet Euro. Et pas surpris non plus, car une compétition à 24 nations n’a pas de sens. Il y a des équipes qui n’ont pas les moyens de pratiquer du foot, qui ne basent leur jeu que sur la défense, l’abnégation, le courage. L’Irlande du Nord, l’Islande, l’Albanie, voilà, on se retrouve avec des matches de 32es de finales de Coupe de France. Ce n’est pas passionnant.

Et la Suisse, vous en avez pensé quoi?

Je la trouve très laborieuse. Après, le facteur X de cette équipe de Suisse c’est qu’elle a un avant-centre qui a raté six grosses occasions en deux matches. Il est évident que si Seferovic en avait concrétisé une seule sur trois, le constat serait différent. Mais bon voilà, c’est une équipe qui a de la rigueur, qui est bien organisée. Au niveau athlétique, elle fait partie des équipes les plus intéressantes du tournoi. Mais évidemment qu’au niveau de l’utilisation de la balle, cela manque cruellement de talent. A la place de Petkovic, que feriez-vous avant d’affronter la France: vous enlevez Lichtsteiner, Shaqiri et Seferovic ou vous allez allumer un cierge?

Allumer un cierge pour le match contre l’équipe de France? Mais est-ce que les Suisses veulent gagner absolument? Avec un match nul, ils seront deuxièmes et ravis, non? Alors qu’on ne sait jamais s’ils se découvrent et qu’ils encaissent une sévère défaite contre la France, ils peuvent se faire dépasser par la Roumanie. Donc attention. Je ne pense pas du tout que l’équipe de Suisse va prendre des risques contre les Bleus pour se qualifier. Je ne m’attends à aucun miracle. Vous êtes prêt à miser sur l’Allemagne, l’Espagne ou l’Italie?

L’Italie a fait forte impression contre la Belgique, à l’occasion du meilleur match du tournoi. Mais les équipes qui impressionnent en début de tournoi font rarement le titre. Cela dit, franchement, d’un point de vue général, je souhaiterais voir des matches de meilleure qualité car pour l’instant, je m’ennuie terriblement.

Et si les Bleus devaient tout de même remporter le titre, vous vous mettez à poil, comme dans la pub?

Oui, je peux remettre mon costume de chat si vous voulez, ce n’est pas un souci!

Créé: 18.06.2016, 21h49

Articles en relation

Pour l’instant, la France s’arrache et doit se contenter de faire illusion

Football - Euro 2016 Les Tricolores ont fait le plein et assuré leur qualification. Mais le flou subsiste, qui concerne à la fois le système et les hommes. Plus...

Petkovic: «C’est le Suisse-France de demain qui m’importe»

Euro 2016 Le sélectionneur suisse ne pense pas à ce match comme à une revanche du fiasco de Salvador, au Mondial 2014 (2-5). Plus...

Pourquoi l’équipe de Suisse peut briller à l’Euro

Euro 2016 Samedi, la sélection helvétique commence son Euro contre l’Albanie, à Lens. Si elle suscite des inquiétudes à l’externe, à l’interne la Suisse semble optimiste. Jusqu’à viser les quarts de finale! Plus...

Les cinq choses à savoir sur la France

Euro 2016 Groupe A - Que peut espérer la France à l'Euro? Tour d'horizon avant son match d'ouverture ce vendredi soir. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 8

Paru le 26 février 2020
(Image: Bénédicte) Plus...