Passer au contenu principal

Fribourg n'a laissé aucune chance à Riviera

Les visiteurs ont donné une leçon de basket aux Veveysans (57-94) devant 400 spectateurs.

A l'image d'Axel Louissaint (à g.), auteur de 2 points seulement, les Veveysans ont souffert face à Fribourg.
A l'image d'Axel Louissaint (à g.), auteur de 2 points seulement, les Veveysans ont souffert face à Fribourg.
Keystone

Vevey-Fribourg. Ce classique du championnat de basketball suisse a accouché d'une souris. Les Fribourgeois ont d'entrée pris à la gorge des Vaudois qui n'ont jamais pu faire face. Après cinq minutes de jeu, Olympic avait pris le large (16-1). La messe était déjà dite.

Une seule statistique suffit à expliquer le fossé qui sépare les deux équipes. Les Fribourgeois Jurkovitz et Burnatowski ont chacun marqué plus de points que les cinq titulaires veveysans réunis. Comme face à Winterthour, l'entrée de Vincent Gaillard (14 pts) a fait du bien aux Lakers. L'ailier, logiquement élu homme du match, n'a pourtant pas pu stopper le naufrage des siens.

Jaunin en feu

En souffrance dans son duel face à Natan Jurkovitz, Axel Louissaint a vécu un authentique calvaire. L'arrière a marqué son premier panier - le seul de la rencontre - en fin de troisième quart. La profondeur de banc des visiteurs a enterré les derniers espoirs des Riviera Lakers. Le meneur Jérémy Jaunin (8 assists) a été dans tous les bons coups.

Après une première victoire à l'arrachée contre Winterthour à domicile et une défaite honorable à Genève, Vevey prend une grosse claque pour sa troisième sortie en LNA. L'apprentissage des hommes de Paolo Povia continue, avant un derby vaudois face à Pully-Lausanne samedi prochain.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.