Guy Boucher: «Genève-Servette? On les connaît par coeur!»

Hockey sur glaceL'entraîneur du CP Berne, qui dirige le Team Canada, s'attend à une belle bagarre ce soir à Davos en demi-finale de la Coupe Spengler.

Guy Boucher a l'oeil vif, le regard d'un entraîneur qui sait ce qu'il se veut.

Guy Boucher a l'oeil vif, le regard d'un entraîneur qui sait ce qu'il se veut. Image: KEYSTONE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La tension monte du côté de Davos. Comme l'an dernier, Genève-Servette affrontera mardi à 20h15 le Team Canada pour une place en finale de la Coupe Spengler, sa deuxième consécutive. «Mais je n'étais pas là l'an dernier, le passé c'est le passé, moi je regarde en avant.» Entraîneur du CP Berne, Guy Boucher est cette année le chef de la sélection à la feuille d'érable.

«Cela va être la guerre!»

Le Québécois, qui a scruté les matches des Grenat face à Salavat Ufa et Jokerit Helsinki au peigne fin, s'exprime à quelques heures du coup d'envoi. «Genève-Servette? On les connaît par cœur! s'exclame-t-il. Depuis le début de la saison, on a eu l'occasion de les voir souvent à l’œuvre. Mais c’était mon équipe, Berne et pas le Team Canada. Mais Ge/Servette aussi n’est plus la même ici. Il y a d’autres joueurs qui se sont greffés à cette équipe. Comme Davos, ce sont des formations boostées, donc il est clair que ce n'est pas exactement la même chose. L’esprit de base demeure, c'est sûr, or avec l’ajout de certains éléments, comme Pestoni ou Bouillon, cela permet au coach des variantes intéressantes. Cela va être à mon avis un match très robuste. On a beaucoup de caractère, les Genevois aussi, ça va être la guerre!»

«Tom Pyatt, je l'adore!»

Guy Boucher connaît tout particulièrement Tom Pyatt qu'il a coaché à Hamilton et à Tampa Bay. «Je l'adore! sourit le coach de la capitale. C'est un des joueurs les plus agréables que j'ai dirigé durant ma carrière, il fait tout. Que ce soit en avantage ou en désavantage numérique, en phase offensive ou défensive, à gauche, au centre, à droite: il a une faculté de travail exceptionnelle. Je pense que Genève-Servette était, dans le dernier mois, une des meilleure équipe de la ligue avec Berne. Mais avec un Lombardi en forme, cette équipe sera très redoutable lors de la deuxième moitié de championnat...»

Guy Boucher s'attend à une belle demie-finale, même s'il craint que ses hommes, qui n'ont pas obtenu de jour de congé, risquent de manquer de force. «Genève vient de bénéficier d'une journée de repos, c'est important. En quarts de finale, face à Helsinki, nous avons drainé beaucoup de jus. On va essayer que les joueurs dorment bien ce mardi matin...»

«Deuxième, ça ne vaut rien...»

Car pour Guy Boucher, Serge Pelletier (son adjoint) et tous les Canadiens, il est hors de question d'envisager autre chose qu'une 13e victoire dans le tournoi: la Coupe Spengler sinon rien. «Au Canada, quand on est deuxième, ca ne vaut rien!» se marre le sélectionneur. Alors imaginez une défaite en demi-finale...

Créé: 30.12.2014, 12h36

Articles en relation

Genève-Servette affrontera le Team Canada en demi-finale

Coupe Spengler Vainqueurs 5-2 de Jokerit Helsinki en quart de finale, le Team Canada sera opposé à Genève-Servette mardi soir (20h15) dans une revanche de la demi-finale remportée l'an dernier par les Grenat. Davos affrontera Salavat Ufa. Plus...

Davos qualifié pour les demi-finales de la coupe Spengler

Hockey Le club des Grisons et le Genève-Servette HC sont en lice pour rejoindre la finale. Les Grisons affronteront contre le vainqueur du match Salavat Ufa - Medvescak Zagreb. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.