Spindrift 2 réalise le deuxième chrono de l'histoire

VoileLe Maxi Trimaran de Dona Bertarelli a coupé la ligne du Trophée Jules Verne en 47 jours 10 heures et 59 minutes. Seul Loïck Peyron a fait mieux en 2012.

Yann Guichard peut ranger son ciré avec le sentiment du devoir accompli.

Yann Guichard peut ranger son ciré avec le sentiment du devoir accompli. Image: Yann Riou

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est une lumière qui rime avec terre. Le phare de Créac'h, sur l'Île de Ouessant, est l'une des marques de la ligne d'arrivée du Trophée Jules Verne. C'est entre ce monument majestueux et le cap Lizard (sud de l'Angleterre) que s'étend la marque de départ et d'arrivée du plus prestigieux des records de la voile. C'est donc là, tout près du rocher que Spindrift 2 a stoppé le chronomètre, 47 jours, 10 heures et 59 minutes après l'avoir enclenché.

Dona Bertarelli et Yann Guichard auront donc concédé un peu moins de deux jours sur le détenteur du Jules Verne, Loïck Peyron sur Banque Populaire V. C'est à la fois beaucoup et peu. C'est surtout le deuxième temps de l'histoire. «C'est un mélange de fierté mélangé avec une pointe de regret, nous disait Yann Guichard il y a quelques jours. Regrets, car lorsque tu passes au cap Horn avec près d'une journée d'avance sur le détenteur, la possibilité de battre le record est bien réelle.»

C'est en effet après le passage de ce cap mythique que Spindrift 2 a perdu gros. L'Atlantique Sud a été pénalisant tant lors de la descente (perte de 1 jours) vers le cap de Bonne-Espérance que lors de la remontée vers l'équateur (deux jours de pertes par rapport à Banque Populaire V). Dimanche dernier, l'équipe avait alors annoncé qu'elle n'était plus en position pour battre le record. Le retard accumulé, ainsi qu'une météo épouvantable en Atlantique Nord ne permettait plus aux quatorze coéquipiers d'espérer. Malgré tout, il fallait terminer ce périple en bon marin. A bonne vitesse et en garantissant la sécurité des hommes et du bateau. C'est chose faite.

Idec Sport, autre prétendant parti le 22 novembre, est aussi attendu à l'arrivée ce soir à Brest. Francis Joyon, Bernard Stamm et les quatre autres coéquipiers pourront eux aussi avoir la satisfaction d'être allé au bout de l'aventure et de ne pas être passé loin d'un exploit.

Créé: 08.01.2016, 16h57

Articles en relation

Dona Bertarelli et «Spindrift2» ont franchi le cap Horn

Voile L'équipe a doublé le cap mythique à 8h09 GMT. Elle est sur les temps de passage du record du Jules Verne. Plus...

Dona Bertarelli: «La fatigue est là, mais on est sur le chemin du retour»

Voile «Spindrift 2» a passé l’antiméridien et se rapproche toujours plus du but. «Bon pour le moral», dit la navigatrice, jointe en plein Pacifique. Plus...

Dona Bertarelli: «Un mélange de tension et d'émotions»

Voile Spindrift 2 va s'élancer cette nuit à l'assaut du Trophée Jules Verne avec la Suissesse à bord. Plus...

Dona Bertarelli va faire son tour du monde

Trophée Jules Verne Spindrift, son écurie de course au large dévoile aujourd’hui les membres de l’équipage mené par Yann Guichard. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.