D'Jal: «Je supporte l'OM et le PSG!»

Football - HumourL'humoriste, qui se produira vendredi à Yverdon, a relevé le défi d'une interview 100% foot. Et attention, l'homme s'y connaît, y compris en football suisse.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Son sketch «Les Suisses» totalise plus de 3,5 millions de vues sur Youtube! D'Jal, humoriste et acteur français, révélé par le Jamel Comedy Club, a notamment fait exploser de rire Montreux lors d'un de ses précédents passages en Suisse. Ce vendredi, il sera à Yverdon-les-Bains dans le cadre de l'anniversaire du FC Champagne Sport (2e ligue vaudoise). Du coup, on lui a proposé une interview 100% foot. Défi accepté.

D’Jal, le foot ça vous inspire quoi?

Déjà, qu’on est champions du monde! La deuxième étoile! C’est pas mal pour débuter, non?

Bon, on aurait dû s’en douter. Vous avez vibré cet été?

Forcément, oui. Au-delà de la victoire, j’ai vraiment apprécié l’état d’esprit collectif que dégageait cette équipe. C’est un beau succès, qui fait du bien au pays.

Sinon, vous avez une équipe préférée dans le football de club?

J’en ai deux et j’ai un peu peur de donner ma réponse (rires).

On vous écoute…

En fait, je soutiens l’OM et le PSG!

Pardon ?

Ben oui, c’est comme ça, je ne vais pas mentir. Je sais que ça passe mal auprès de certains supporters, mais c’est la vérité. Quand j’étais gamin, l’OM me faisait énormément vibrer, j’ai un vrai rapport émotionnel avec ce club. Et puis petit à petit, je me suis mis aussi à apprécier le PSG.

Du coup, vous faites comment pendant les Classico? Ne nous dites pas que vous portez une de ces affreuses écharpes «moitié-moitié» quand même?

Non, non (rires). Mais mon cœur balance, c’est vrai. Je suis un supporter à mi-temps. Mais vous savez, ce que j’aime dans le foot, ce n’est pas forcément de soutenir une équipe. Ce qui me plaît, c’est surtout de regarder de grands matches. J’apprécie beaucoup ce que font des entraîneurs comme Pep Guardiola ou Lucien Favre, ça donne envie de regarder.

Vous citez Lucien Favre parce qu’il est Suisse en croyant nous faire plaisir…

Pas du tout! J’ai suivi Nice l’année dernière et je vais regarder avec intérêt ce qui se passe à Dortmund. Il fait un boulot formidable.

Vous savez qu'il a entraîné Yverdon? Et il habite pas trop loin...

Ah, ben il sera le bienvenu vendredi s'il veut! On lui trouvera une place. Mais je pense qu'il est un peu occupé à Dortmund malheureusement.

Bon, puisqu’on parle du football suisse, restons-y. Vous vous y connaissez un peu, mis à part Lucien Favre?

Quand même! Je regarde les Coupes d’Europe, donc Bâle ça me parle. Le FC Sion aussi, c’est un grand club, même s’ils jouent plutôt l’Europa League que la Champions League. Sinon, je sais qu’un des fils Zidane a joué à Lausanne la saison dernière. Ah, et Guillaume Hoarau à Berne bien sûr. C’est un ancien joueur du PSG, je le suis forcément d’un œil.

Ah oui, vous êtes un vrai amateur de football, vous ne faites pas semblant!

Je peux continuer si vous voulez. Je peux vous citer le Servette Genève aussi. Bon, je ne suis pas le championnat suisse tous les jours, ça reste un petit championnat, sans être insultant. Mais je me tiens au courant.

Vous allez au stade des fois?

Oui, dès que j’en ai l’occasion. On a d’ailleurs un projet avec des amis, on veut faire le tour des grands derbys européens. On est en train d’établir la liste.

Allez-y, faites-nous rêver.

On va commencer par Benfica-Porto, ensuite je crois qu’on a parlé d’un AEK Athènes-Panathinaïkos. Et après, c’est direction l’Allemagne, je crois.

Magnifique!

Oui, c’est vraiment quelque chose qui nous tient à cœur, à mes potes et à moi. On n’est pas trop fans de l’ambiance aseptisée des stades comme le Camp Nou… Aujourd’hui, c’est plus devenu une usine à touristes. C’est aussi pour ça que j’ai toujours aimé Marseille. Le Vélodrome, c’est le feu.

Vendredi, vous vous rendez au repas de gala du FC Champagne, un club de 2e ligue vaudoise, c’est-à-dire la sixième division suisse. C’est facile de trouver des vannes?

Je me renseigne en amont, je prends des infos. Forcément, je vais personnaliser un peu, mais je ne vais pas vous en dire plus aujourd’hui. Je vais parler un peu d’eux, mais sinon, je viens souvent en Suisse, donc les blagues «générales» sur votre pays, elles vont fuser aussi (rires). Je me réjouis beaucoup de cette soirée, on va s’amuser tous ensemble. C’est ça le principal et c’est comme ça que je fonctionne. J’ai envie de rigoler, pas juste de venir «faire mon boulot».

Bon, et sinon, la Champions League recommence cette semaine!

Oui et pour une fois on ne connaît pas la fin: ce n’est pas Zidane qui va la gagner! Ca commence fort avec ce Liverpool-PSG, je dois dire. Le début de la Champions League, c’est toujours un événement très attendu. J’aime bien quand un «petit» déjoue les pronostics et joue avec le cœur. La Roma, même si ce n’est pas un petit club attention, qui atteint les demi-finales la saison dernière, ça me fait très plaisir.

Vous êtes Franco-Marocain. Les Lions de l’Atlas vous font vibrer aussi ?

Oui. Hervé Renard fait du bon boulot, même si on aurait aimé faire mieux à la Coupe du monde. Cette défaite d’entrée contre l’Iran nous a plombés. Pas grave, on est fiers de notre équipe aussi.

En tant qu’humoriste, vous baignez dans le show-biz. Vous devez rencontrer des footballeurs en boîte de nuit, non? Faites-nous rêver un peu.

Ah, désolé, mais moi les footballeurs je les admire sur le terrain. C’est là que j’ai envie de les voir. Mon but, ce n’est pas de les rencontrer dans les carrés VIP. Je respecte leur mode de vie, mais ça, c’est sans moi. Je suis quelqu’un de très simple. Les sorties, c’est avec mes potes, tranquille.

(Le Matin)

Créé: 19.09.2018, 11h20

Repas de gala avec D'Jal vendredi 21 à Yverdon

L'humoriste se produira ce vendredi soir à la Marive, à Yverdon-les-Bains, dans le cadre du repas de gala du FC Champagne Sport.

Renseignements et inscriptions sur www.fc-champagne.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...