Passer au contenu principal

Reichenbach a apprécié l’aide de Cancellara.«Contre la montre, il sera dans le coup», prédit-il

Meilleur coureur suisse, le Valaisan s’est classé 19e de l’épreuve en ligne. A Copacabana, le Belge Greg Van Avermaet s’est adjugé le titre que l’Italien Vincenzo Nibali a perdu sur chute.

Sébastien Reichenbach
Sébastien Reichenbach
Keystone

Le cyclisme n’est pas une science exacte. Il est plus une affaire d’instinct et de sens tactique. A Rio, le titre aurait dû récompenser la classe de Vincenzo Nibali et l’esprit d’entreprise d’une impressionnante équipe d’Italie. Hélas pour eux, le «Requin de Messine» a mordu le bitume avant de se jeter dans la baie d’Ipanema, son rêve olympique en miette et une clavicule cassée…

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.