Julien Wanders progresse vers les sommets sur la piste

AthlétismeLe Genevois a réalisé mercredi la 6e meilleure performance européenne de tous les temps sur 10 000 m.

Julien Wanders est optimiste pour la suite de la saison: «Les 26 minutes, ce sera pour les Mondiaux si la course est rapide.»

Julien Wanders est optimiste pour la suite de la saison: «Les 26 minutes, ce sera pour les Mondiaux si la course est rapide.» Image: Pierre Albouy

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il y a un mois à Stockholm, Julien Wanders avait établi, dans le froid et le vent, en 27’44’’36, son premier record de Suisse sur le tartan. Mais aussi manqué pour 4’’ les minima pour les Mondiaux de cet automne. Mercredi, le détenteur des records d’Europe du 10 km et du semi-marathon sur route a franchi un nouveau palier: en 27’17’’29, il a amélioré de 26’’ son chrono et réussi la 6e meilleure performance européenne de tous les temps. «On n’a pas encore vu son ultime 10 000 m, sourit son entraîneur, Marco Jaeger. Il manque encore un petit quelque chose. Le but est de s’approcher des 27 minutes.» En route pour sa base d’entraînement estivale à Saint-Moritz, Wanders est plus optimiste: «Les 26 minutes, ce sera pour les Mondiaux si la course est rapide.»

Calé dans le groupe de tête, le Genevois a bouclé ses tours de 400 m à une allure de 65’’, pour passer aux environs de 13’35’’ au 5000 m. Son record sur la distance il y a encore deux ans. «J’étais vraiment très bien. J’avais une sensation de légèreté tout du long.» Alors que le peloton fondait, Wanders a plusieurs fois dû combler des écarts. «À 3 kilomètres de la fin, j’ai lâché le premier groupe et perdu pas mal de temps pendant 2 km, avant de finir plutôt bien.» Soit 9e, à 29’’ du vainqueur, Hagos Gebrehiwet (Eth), médaillé de bronze aux JO de Rio.

Mieux qu’espéré

Marco Jaeger se montre étonné de la prestation de son protégé: «On a commencé assez prudemment cette saison, avec un premier cycle qui nous a montré qu’il manquait encore deux-trois petites choses qu’on est en train de mettre en place. Tout ça promet pour la suite.» Après avoir déjà brillé à Athletissima sur 5000 m et à Lucerne sur 3000 m, Wanders enchaîne les performances. «Je suis encore jeune, rappelle-t-il. On continue à ajouter des couches à l’entraînement.»

La suite du programme? «On va continuer le travail sur le court», avec des tests intéressants au meeting de Berne début août (sur 1500 m) et aux championnats de Suisse à Bâle mi-août (sur 800 m et 1500 m). Wanders courra ensuite sur 5000 m à Zurich avant de repartir à Iten, au Kenya, affûter ses armes pour les Mondiaux de Doha. «La course de mercredi a montré qu’on était sur le bon chemin pour aller très vite l’année prochaine sur la piste», souligne Marco Jaeger. Pour rappel: à la Corrida de Houilles, en décembre dernier, Wanders avait abaissé à 27’25’’ le record d’Europe du 10 km sur route. Le voilà 8’’ plus rapide sur piste. Au nez et à la barbe de ses détracteurs persuadés qu’il ne brillerait jamais dans les stades.

Créé: 18.07.2019, 23h28

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...