Passer au contenu principal

400 m haies: Kariem Hussein triomphe à domicile

Le Thurgovien Kariem Hussein a remporté la médaille d'or sur le 400 mètres haies des Championnats d'Europe à Zurich.

Marisa Lavanchy, une des relayeuses, réagit après la disqualification de l'équipe suisse. Mujinga Kambundji a perdu le témoin aux starting-blocks. (Dimanche 17 août 2014)
Marisa Lavanchy, une des relayeuses, réagit après la disqualification de l'équipe suisse. Mujinga Kambundji a perdu le témoin aux starting-blocks. (Dimanche 17 août 2014)
Keystone
Les relayeurs suisses du 4x100m sont arrivés 4e, au pied du podium. (Dimanche 17 août 2014)
Les relayeurs suisses du 4x100m sont arrivés 4e, au pied du podium. (Dimanche 17 août 2014)
Keystone
Le stade de Zurich a été reconstruit en 2006 pour les besoins de l'Euro-2008 de football.
Le stade de Zurich a été reconstruit en 2006 pour les besoins de l'Euro-2008 de football.
Keystone
1 / 70

Kariem Hussein est devenu champion d'Europe du 400 m haies vendredi à Zurich, dans une ambiance digne des plus grandes années au Letzigrund.

Le Thurgovien a réussi une course fantastique de maîtrise pour signer le jour J, à l'heure H, et sous la pluie, le meilleur chrono de sa carrière (48''96). C'est la cinquième médaille d'or suisse dans l'histoire de ces joutes continentales, en 80 ans.

«Complètement vidé!»

«Je suis complètement vidé!», n'a cessé de répéter Kariem Hussein au terme de son exploit. Le Thurgovien, champion d'Europe du 400 m haies, peinait à mettre des mots sur sa performance.

«J'ai essayé de courir tout en contrôle, de rester patient et concentré. J'ai senti la foule me soutenir. Mais je n'ai pas vraiment eu le temps de penser à ce qui m'arrivait. Je suis d'abord resté fixé sur la ligne d'arrivée, le chrono... C'est drôle, étrange, je n'arrive pas à laisser exploser mes émotions. Je pourrais crier mais non», a relevé le champion d'une voix très calme, 30 minutes après sa course. «Je pense que toutes mes émotions sont ressorties pendant l'effort. Là, je suis vraiment vidé!»

Montée en puissance à chaque tour

L'athlétisme suisse sur piste n'avait plus été à pareille fête depuis 2002, année de la médaille d'argent d'André Bucher sur 800 m à Munich. Entre deux, il y a eu l'argent de Viktor Röthlin sur marathon en 2006 et son titre en 2010, mais rien sur la piste.

Kariem Hussein inaugure son palmarès de la plus belle des manières, dans son stade, en ayant réussi le tour de force de remporter ses trois courses disputées en quatre jours: sa série, sa demi-finale et donc la finale. En montant en puissance à chaque tour. Il y a quelques semaines encore, Hussein (25 ans), ancien footballeur venu à l'athlétisme sur le tard, à l'âge de 20 ans, n'était connu que de quelques initiés, et encore.

La médaille d'argent revient à l'Estonien Räsmus Magi (49''06), qui précédait Hussein d'une demi-seconde dans les bilans mondiaux avant cette soirée magique, et le bronze au Russe Denis Kudryavtsev (49''16).

Ci-dessous, retrouvez le fil Twitter des Championnats d'Europe:

Tweets de @Euro_Champs

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.