Karim Gazzetta et SLO regardent GC droit dans les yeux

FootballLe meilleur buteur lausannois assure ne plus nourrir de complexes face au club le plus titré du pays. La preuve ce vendredi (20 h)?

Pour Karim Gazzetta, la 5e place est à la portée de SLO.

Pour Karim Gazzetta, la 5e place est à la portée de SLO. Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour la première, et très probablement la dernière fois de l’histoire, désigner un favori entre Stade-Lausanne-Ouchy et Grasshopper ressemblera, ce vendredi, à un pari bien hasardeux. Sans évoquer deux palmarès incomparables, même si dix points et six rangs séparent encore au classement les deux équipes de Challenge League, la forme du moment inciterait presque le parieur à miser sur le modeste néo-promu plutôt que sur le prestigieux relégué de Super League. Pour s’en convaincre, il suffit de jeter un coup d’œil aux chiffres les plus récents. Lors de leurs trois dernières sorties, les Zurichois n’ont pris qu’un seul petit point, alors que les Lausannois ont, eux, remporté trois de leurs quatre derniers matches.

Montée d’adrénaline

Une tendance favorable qui ne grise pourtant pas plus que cela Karim Gazzetta. «C’est vrai, notre équipe tourne plutôt bien ces derniers temps. Mais nous avions déjà connu une magnifique période, l’été dernier (ndlr: SLO pointait au 4e rang à la fin du 1er tour), rappelle le milieu de terrain genevois. Sans que l’on s’en rende vraiment compte, un vent d’euphorie s’était alors installé au sein du groupe et nous l’avions aussitôt payé au prix fort. Pas question de commettre une nouvelle fois la même erreur.»

Battu de justesse lors des deux premières confrontations directes (1-2/0-1), SLO a tiré de ses deux prestations la conviction que les Zurichois ne sont pas hors de leur portée. «Au Letzigrund surtout, nous aurions mérité bien mieux qu’une courte défaite, continue Karim Gazzetta. Le moment est venu pour nous d’inverser la tendance et de gagner contre un adversaire que nous affronterons cette fois sans le moindre complexe, mais avec une motivation décuplée. Car il ne faut pas cacher que, chez nous, le fait de nous mesurer à des équipes aussi prestigieuses que GC, Bâle ou le LS provoque une montée d’adrénaline supplémentaire.»

Un peu de régularité

Un match de prestige que le néo-promu aura l’avantage d’aborder sans véritable pression. Avec onze longueurs d’avance sur le dernier, Chiasso, SLO a déjà pris une intéressante option sur le maintien, son objectif avoué du début de saison. «Ce que nous avons réussi jusque-là est assurément positif, tempère l’ex-espoir de Servette, mais je suis persuadé que nous avons les moyens de faire encore mieux dans cette seconde partie de saison. Sur le contenu de nos prestations, je pense que l’on mériterait même quelques points de plus. C’est au niveau de la régularité que nous devons franchir un nouveau palier. Et si tel est le cas, nous finirons certainement le championnat autour de cette 5e place qui constitue, à mes yeux, un objectif à notre portée.»

Mais pour y parvenir, Karim Gazzetta se devra d’y apporter sa contribution personnelle. Avec cinq réussites, le milieu offensif d’Andrea Binotto est certes le meilleur buteur stadiste, mais il est aussi l’un de ces joueurs à la fois talentueux et expérimentés qui peuvent amener davantage encore. «Au niveau statistique, reconnaît-il, j’accomplis l’une de mes meilleures saisons. Cela dit, pour espérer franchir ce palier qui me sépare encore de la Super League, je me dois d’être plus lucide face au but adverse. Je concrétise un pourcentage encore trop faible des occasions que je me procure. Et puis, il me manque aussi toujours un peu de régularité.»

Dans un coin de sa tête

Et c’est justement pour se relancer vers des sommets qui lui semblaient promis il y a quelques années que Karim Gazzetta (24 ans) avait décidé de rejoindre SLO, l’été dernier. «Après trois saisons à Winterthour, admet le Genevois, le moment était venu pour moi de changer d’air. Mais je dois reconnaître que SLO n’était pas mon premier choix. En fait, j’avais longuement rencontré Ciriaco Sforza en juin. Il me voulait à Wil mais tout a subitement capoté quand les dirigeants saint-gallois ont préféré miser sur un jeune. C’est donc un peu à reculons que j’ai débarqué à Vidy.»

Un choix presque obligé que Karim Gazzetta ne regrette pas du tout aujourd’hui. «Je me sens vraiment bien dans cette équipe qui privilégie le jeu, conclut-il. Et même si la Super League trotte toujours dans un coin de ma tête, je n’exclus pas de prolonger mon aventure ici. D’autant plus si le club se structure pour devenir plus professionnel. Un passage obligé pour progresser.»

Créé: 06.02.2020, 20h00

L'avant-match

Stade de Colovray, vendredi 20 h

Les absents Manière, Samandjeu, Eleouet et Parapar sont toujours blessés. Abdullah n’est pas encore prêt mais le Français devrait être à disposition pour le déplacement à Winterthour, le dimanche 16.

Renfort SLO a enfin trouvé son attaquant. Double national bosnien et néerlandais, Marko Maletic (26ans) s’est engagé jusqu’au terme de la saison avec le néo-promu. Formé aux Pays-Bas, ce grand (196cm) attaquant évoluait ces derniers mois au Paris FC, en Ligue 2. Il devrait faire ses débuts à Winterthour dans une semaine.

Andrea Binotto «Mon équipe traverse une bonne période, mais je me méfie énormément de Grasshopper. Les Zurichois se déplaceront à Nyon avec la victoire comme seul objectif.»

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.