Avec Lara Gut, Visilab veut réitérer le coup Wawrinka

MarketingLe leader suisse des lunettes a signé avec des ambassadeurs juste avant que leur cote internationale n’explose. Une bonne affaire.

La skieuse tessinnoise Lara Gut est depuis la fin de l’année 2015 une ambassadrice de Visilab. Le patron du groupe, Daniel Mori, estime avoir eu «du flair» dans le choix de ses célébrités.

La skieuse tessinnoise Lara Gut est depuis la fin de l’année 2015 une ambassadrice de Visilab. Le patron du groupe, Daniel Mori, estime avoir eu «du flair» dans le choix de ses célébrités. Image: AP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Contrairement à un marché de l’optique qui a perdu près de 1% en Suisse l’an passé, Visilab a présenté hier dans la capitale fédérale des ventes en hausse de 2,7%, à 225 millions de francs. Ce qui lui assure, avec 27% du marché, la place de numéro un dans le pays.

«Le rôle qu’y jouent nos ambassadeurs est difficile à mesurer avec exactitude», a précisé en conférence de bilan annuel le président du groupe genevois, Daniel Mori. Mais il est «certain que l’investissement est rentable» d’avoir pour représentants l’ancien champion olympique de descente Bernhard Russi, le mannequin et femme d’affaires Xenia Tchoumitcheva ou le joueur de tennis Stan Wawrinka. Et, depuis la fin de l’année 2015, la possible championne du monde Laura Gut, selon ce que décideront peut-être déjà les dieux du ski ce week-end à Lenzerheide.

Engagement à double sens

«Chaque fois que l’on parle d’eux, cela se reflète positivement sur notre image, a poursuivi le président. Mais il faut savoir que c’est un engagement, un risque, qui va dans les deux sens, comme on le voit avec le cas de dopage de la tenniswoman Maria Sharapova.»

Visilab a eu «tout de même un peu de chance» dans le choix de ses ambassadeurs, voire même «du flair», a poursuivi Daniel Mori. Stan Wawrinka a signé pour trois ans avec Visilab, de 2014 à la fin de 2016, au moment «où il était 19e au classement ATP, alors qu’il est monté au 4e rang actuellement. Nous allons tirer un bilan avec Stan en juin pour décider de la suite», a-t-il dit.

Le même cas de figure s’est répété avec Lara Gut, qui est, pour la petite histoire, fortement myope. La skieuse «avait connu une mauvaise saison en 2015, quand nous avons signé en fin d’année avec elle, et une certaine incertitude planait sur ses performances». Quelques mois plus tard, «nous nous préparons à ce qu’elle remporte maintenant la Coupe du monde», a encore dit le chef de Visilab.

Mais le hasard, ou le «flair», n’est pas tout. Bernhard Russi y est pour beaucoup, lui qui détient un contrat indéterminé avec Visilab, groupe avec lequel il travaille déjà depuis dix ans et où il semble fonctionner comme un consultant en marketing. «Lui et le père de Lara Gut sont des amis; cette dernière a donc pu avoir des informations de première main sur Visilab avant que nous ne signions avec elle», selon le président. Sans compter que la Tessinoise et Stan Wawrinka se connaissent très bien. Quant au Vaudois, «c’était déjà une bonne connaissance à travers le tournoi de tennis Swiss Open Gstaad», que Visilab sponsorise cette année pour la sixième fois, se souvient Daniel Mori.

Ventes sur Internet

Parallèlement aux espoirs portés sur Lara Gut, le leader de l’optique lance la semaine prochaine son concept de vente «omni channel». «D’un coût total d’investissement de près de 5 millions», il permettra tout d’abord aux clients de Visilab d’acheter sur Internet des lentilles de contact et des lunettes de soleil. La vente de lunettes optique «simples», corrigeant la myopie par exemple, «sera possible dès 2017».

Créé: 10.03.2016, 21h49

Articles en relation

Visilab va se lancer dans la vente en ligne

Opticien En dépit du franc fort, Visilab a connu une croissance favorable. Son chiffre d'affaires a crû de 2,7% en une année. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.