Passer au contenu principal

Lausanne et le CIO célèbrent un siècle d’étroite collaboration

Pierre de Coubertin en 1906, neuf ans avant le déménagement du Comité olympique de Paris à Lausanne.
Pierre de Coubertin en 1906, neuf ans avant le déménagement du Comité olympique de Paris à Lausanne.
ASL Docphoto

La guerre 14-18 a contraint le Baron Pierre de Coubertin de prendre une décision importante. En 1915, le Comité international olympique quitte Paris et déménage en Suisse, pays politiquement plus stable. A Lausanne, le siège du CIO prend d’abord ses quartiers au Casino de Montbenon jusqu’en 1922. Puis déménage à la villa Mon-Repos qu’il quitte en 1968 pour le château de Vidy, où il se trouve actuellement.

Depuis, les relations entre la ville et le CIO font des merveilles. Pour la région, la présence du CIO engendre 200 millions de francs de retombées directes et assure 1400 emplois.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.