Passer au contenu principal

Lausanne ne peut plus penser qu’au barrage

Défait par Servette à la Pontaise devant plus de 10'000 personnes sous la neige, le LS ne peut plus viser la première place.

Beaucoup de neige, un peu de football et surtout treize points d’avance pour Servette en tête de la Challenge League.
Beaucoup de neige, un peu de football et surtout treize points d’avance pour Servette en tête de la Challenge League.
KEYSTONE

Cette fois, il n’est plus permis de rêver. Le temps des «Et si?» et du «Dix points, c’est rien» est révolu. Non, le Lausanne-Sport ne sera pas champion de Challenge League au mois de mai. Même si Servette s’écroulait, on ne sait d’ailleurs pas vraiment pour quelles raisons, les treize points d’avance des Grenat à neuf journées de la fin envoient un message clair: le promu sera lémanique, c’est vrai, mais il ne sera pas vaudois. C’est là tout le principe d’un match à six points et Lausanne, ce jeudi matin, se réveille en ayant pris une sacrée claque. Tout le contraire des Servettiens, qui ont répondu à l’appel de leurs supporters. «Aucune pitié, écrasez-les», réclamaient les ultras grenat, présents en nombre, et ils ont été entendus par leurs joueurs.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.