Passer au contenu principal

Lausanne ne rend les armes qu'en finale

Les Lausannois, invaincus jusque là, ont subi la loi des Serbes de Novi Sad Al Wahda (20-15) sur le World Tour. Malgré cette défaite, leur tournoi reste couronné de succès.

Westher Molteni et les Suisses ont craqué en finale.
Westher Molteni et les Suisses ont craqué en finale.
@FIBA3x3

Lausanne a longtemps tenu tête à Novi Sad Al Wahda en finale. Le baroud d'honneur des Vaudois en fin de match n'a pas suffi face aux numéros 1 mondiaux. Bien que privées de leur leader Bulut (blessé), les stars serbes ont remporté un troisième tournoi consécutif sur le circuit mondial. Majstorovic "Le Maestro", élu MVP du tournoi, a rapidement permis à son équipe de prendre le large (8-0). Un avantage qui s'est révélé décisif.

Reste que le bilan suisse est plus que positif. Gilles Martin, Natan Jurkovitz, Marco Lehmann et Westher Molteni, neuvièmes des derniers championnats d'Europe à Amsterdam, ont brillé dans la capitale vaudoise. Pour leur grande première sur le World Tour, l'équipe de Suisse a porté les couleurs de Lausanne sur une place Centrale surchauffée.

Victoire contre les numéro 1

Vendredi durant la phase de poule, l'équipe de Suisse avait déjà marqué les esprits en restant invaincu dans le groupe A. Le Fribourgeois Natan Jurkovitz, élu meilleur joueur de la journée, s'est montré irrésistible sous le panier. Les Lausannois ont été portés par un public déchaîné. Déjà qualifiée pour les quarts après leur victoire aisée face aux Estoniens de Paide (21-13), l'équipe de Suisse s'est même offert le luxe de battre Novi Sad Al Wahda, numéros 1 mondiaux (17-14).

Samedi, Lausanne a ouvert le bal dans les quarts en défiant les Parisiens de Cergy. La taille des Français, dont les quatre joueurs flirtaient avec la barre des deux mètres, a été longtemps un problème insoluble pour Lausanne. Marco Lehmann, dont la précision à l'extérieur de la raquette a fait du bien, s'est montré décisif en fin de match (16-12).

Lehmann en feu

Les Suisses ont ensuite fait face à Cracovie en demi. Pour atteindre la finale, l'équation n'avait qu'une inconnue: Michael Hicks. L'Américain, auteur de 24 points en deux matches vendredi, est l'une des stars du World Tour. Très agressif en défense, Lausanne est pourtant parvenu à éteindre «Money in Da bank» dans le jeu. Marco Lehmann, encore lui, a envoyé les siens en finale sur deux tirs primés consécutifs (21-14).

Finalistes malheureux, les Lausannois se consoleront avec un chèque de 10'000 dollars mais laissent échapper la qualification pour les finales du World Tour, en octobre prochain à Pékin.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.