Leicester sacré, grâce aux prières bouddhistes

Premier LeagueLe milliardaire et très fervent propriétaire du club victorieux s'est assuré que ses joueurs aient les meilleures bénédictions.

Le moine bouddhiste Phra Prommangkalachan a prié pendant le match. Avec d'autres moines, il avait été dépêché par le proprétaire du club, Vichai Srivaddhanaprabha, pour bénir joueurs et stade. (Image - 14 mars 2016)

Le moine bouddhiste Phra Prommangkalachan a prié pendant le match. Avec d'autres moines, il avait été dépêché par le proprétaire du club, Vichai Srivaddhanaprabha, pour bénir joueurs et stade. (Image - 14 mars 2016) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le moine bouddhiste thaïlandais qui a été chargé de bénir l'équipe de Leicester s'est félicité mardi du sacre du club anglais en Premier League, devenu un symbole de fierté nationale dans la lointaine Thaïlande (voir articles liés).

«J'ai prié pour eux de 02h00 à 04h00 du matin», heures en Thaïlande du match Tottenham-Chelsea qui a permis la victoire historique de Leicester, a assuré à l'AFP Phra Prommangkalachan.

«La victoire ne vient cependant pas de moi, mais de l'équipe et de la bonté du propriétaire», Vichai Srivaddhanaprabha, milliardaire thaïlandais et roi des duty-free qui a acquis Leicester City quand personne ne pariait sur le petit club anglais, a-t-il modestement ajouté.

Joueurs et stade bénis

Fervent bouddhiste, Vichai n'avait pas hésité à faire venir à plusieurs reprises à Leicester des moines thaïlandais, dont Phra Prommangkalachan, chargés de bénir les joueurs, le stade...

Ces dernières semaines, les matches des Foxes ont réuni des centaines de fans thaïlandais pour regarder sur écran géant à Bangkok la victoire de «leur» équipe.

Mais dans la nuit de lundi à mardi, décalage horaire de six heures oblige, peu de Thaïlandais avaient veillé pour regarder le match, à l'exception des fans les plus assidus comme le moine Phra Prommangkalachan.

Gardien au siège de la société du propriétaire milliardaire du club, King Power, Songkran Sae-Li avait regardé la partie.

Fierté thaïlandaise

«Je suis très content pour mon patron... Le succès de Leicester va rendre la Thaïlande célèbre à travers le monde entier», assure Songkran Sae-Li, 38 ans.

Pour ceux qui dormaient pendant le match, la bonne surprise est venue au réveil.

«D'habitude, je ne suis pas le football, mais cette année, je l'ai fait. C'est si incroyable de voir une petite équipe gagner», explique Bua, enseignante de 35 ans interrogée par l'AFP.

«Et c'est bon pour la Thaïlande. Je suis très fier parce que le propriétaire est thaïlandais», dit-elle, alors que le groupe King Power a utilisé le succès de son équipe pour promouvoir sa marque via des publicités, multipliant les T-shirts et gadgets à l'effigie de l'équipe. (afp/nxp)

Créé: 03.05.2016, 06h42

Articles en relation

Le «petit» Leicester sacré champion d'Angleterre

Football-Premier League C'est le premier titre pour ce club, qui a été titré sans jouer lundi soir. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.