LHC: Ce qu'il faut retenir de l'entraînement de mardi

Hockey sur glaceDu statut des gardiens aux accusations de Jonas Junland, pêle-mêle d'infos et petites histoires du jour.

Cristobal Huet n'a plus démarré un match depuis le 19 décembre.

Cristobal Huet n'a plus démarré un match depuis le 19 décembre. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Philippe Schelling a écopé de cinq matches de suspension (et d'une amende de 4380 francs), après sa charge contre la tête de Thierry Bader, vendredi à Kloten. L'entraîneur Yves Sarault trouve la sanction «un peu sévère», alors que le directeur sportif Jan Alston la juge «pas scandaleuse». Toujours est-il que le LHC ne devrait pas faire recours. Ce serait bête de prendre le risque de voir la punition augmenter, non?

Touché durant la même rencontre et également à la tête, Sven Ryser devrait être «out» pour une dizaine de jours au moins. «C'est difficile d'estimer une période d'indisponibilité exacte après une commotion, nuance Yves Sarault. Il va suivre la procédure habituelle de retour au jeu.» Ryser faisait déjà du vélo, mardi matin. Bon signe.

Cristobal Huet n'a plus démarré un match depuis le 19 décembre face à FR Gottéron (4 parties consécutives avec le statut de remplaçant). Faut-il en déduire que le gardien lausannois souffre davantage que d'ordinaire de son genou? «Il n'y a rien d'inhabituel, non», rassure le Franco-Suisse (42 ans). Alors, il revient quand dans les buts, Cristo? «On verra, sourit Yves Sarault. Tout ce que je peux vous dire, c'est que le choix d'aligner Sandro (Zurkirchen) ces derniers temps n'avait rien à voir avec le physique de Huet.» Est-ce à dire qu'une véritable hiérarchie est désormais installée au poste de gardien? «Disons que Cristo connaît et accepte la situation. Lui effectue sa dernière saison alors que Sandro incarne l'avenir», se contente de répondre le coach du LHC, avant d'ajouter, clin d’œil à la clé: «Ne vous inquiétez pas, Huet va rejouer.» Dès jeudi face à Langnau?

A Lausanne, Johnny Kneubuehler (21 ans) fait partie des jeunes joueurs qui ne sont pas autorisés à s'exprimer dans les médias. Dommage car on lui aurait bien demandé son sentiment après la première bagarre de sa carrière, disputée contre Tim Bozon (Kloten) samedi. A vrai dire, on l'a quand même fait, en vitesse. Alors, c'était comment? «Costaud», rigole l'attaquant des Lions, dont les 75 kilos n'ont pas pesé bien lourd face aux 93 kg de son opposant. Tout s'est toutefois bien terminé entre les deux hommes, qui ont échangé quelques messages sympas après la rencontre.

Le LHC a terminé l'entraînement de mardi par des duels de sprints sur la glace. Au bout de l'exercice, on n'a pas pu s'empêcher d'aller questionner Jonas Junland. En a-t-il franchement déjà gagné un? «Probablement pas, se marre le défenseur suédois. En même temps, la vitesse n'est pas ma qualité première... Peut-être que je gagnerais si on faisait ces duels en patinant en marche arrière. En tout cas, je peux vous dire que plusieurs de nos attaquants seraient empruntés.» Sinon? «J'ai perdu contre Alain (Miéville)... Mais c'est facile pour lui: il triche! Il regarde quand le coach prend sa respiration et déclenche son sprint avant le coup de sifflet.» Défense de l'accusé? «Ça s'appelle l'anticipation. On fait avec ce qu'on a...» (nxp)

Créé: 09.01.2018, 15h55

LNA

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

C'est la guerre du rail entre CFF et BLS. Paru le 20 avril 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...