LHC: «DJ» a changé de platines

Hockey sur glaceEn difficulté depuis le début de la saison, Dustin Jeffrey a retrouvé le sourire, ce week-end (3 buts). Dans un registre différent

Dustin Jeffrey a inscrit un doublé, dimanche après-midi contre Lugano.

Dustin Jeffrey a inscrit un doublé, dimanche après-midi contre Lugano. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Son petit garçon dans les bras, face à l’ovation de la Vaudoise aréna, Dustin Jeffrey a le sourire. Après des semaines compliquées et un certain manque de réussite dans ses initiatives (1 seul but, inscrit dans la cage vide à Berne le 27 septembre), l’attaquant canadien a retrouvé des couleurs. Trois réalisations en moins de 24 heures, entre Langnau (victoire 3-1) et la réception de Lugano (5-2): «ça fait beaucoup de bien, concède-t-il. Je commençais à sentir la pression monter. Ce n’est pas facile quand on n’est pas capable de contribuer pour l’équipe. Et ça l’est d’autant moins lorsque l’on est en fin de contrat. C’était frustrant, mais j’ai continué à essayer, à faire ce que les coaches me demandaient. Et ça a tourné en ma faveur.»

Son but de samedi et son doublé de dimanche? Quasi du copié-collé. A chaque fois une déviation victorieuse depuis le slot. Là où ça fait mal. Là où on n’a pas vraiment été habitué à voir «DJ» à l’oeuvre avec autant de hargne. «C’est vrai, j’ai dû adapter mon jeu. C’est ça le hockey d’aujourd’hui. C’est ainsi qu’on gagne lorsque ça compte, en play-off, commente le No 15 des Lions. Alors il faut s’y préparer. On ne peut plus se permettre de se royaumer en zone offensive. Il faut aller sur la cage et jouer des coudes. Il faut être tranchant.»

Montée en puissance collective

Tranchant, le LHC l’a surtout été dimanche. Du moins si l’on excepte une baisse de régime entre la 36e et la 45e, quand Lajunen a ramené le score de 3-0 à 3-2. Il y a toutefois globalement eu bien plus de maîtrise dans le jeu lausannois que la veille dans l’Emmental. On peut toujours parler d’inconstance. Mais on peut désormais aussi parler de montée en puissance. Dans la faculté de créer des offensives avec allant, par l’entremise de trois lignes actuellement en mesure de mettre le feu. Et dans la manière de se comporter en zone défensive, où l’autorité, la solidarité (20 tirs bloqués contre Lugano) ainsi que la discipline prennent gentiment le pas sur les approximations. Et où le box play vaudois en est enfin un (7 punitions mineures tuées sur 7, ce week-end). Si les pourcentages d’arrêt des gardiens sont à la hausse, on peut y voir une relation de cause à effet.

Une chose est sûre: on ne décroche pas trois victoires d’affilée en National League par hasard. Lausanne est sur le bon chemin et dans une dynamique optimale alors que se profile un match qualificatif pour les 8es de finale de la Champions League, mardi à la Vaudoise aréna face à Trinec.

Créé: 13.10.2019, 19h34

Articles en relation

Et de trois pour Lausanne

Hockey sur glace Après Ambri et Langnau, les Vaudois ont battu Lugano, dimanche après-midi à la Vaudoise aréna (5-2). Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.