Les 4 ingrédients que le LHC doit mêler pour éviter le pire

Hockey sur glaceLausanne entame le tour de classement ce samedi sur la glace de Langnau (20h15). Faux départ fortement déconseillé.

Joël Vermin a les moyens de faire la différence lors du tour de classement.

Joël Vermin a les moyens de faire la différence lors du tour de classement. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Tous les observateurs ont coché la date de mardi prochain et ce duel des plus importants entre le LHC et Ambri à Malley 2.0. Il n’empêche que les Lions doivent surtout penser au présent. Et éviter d’écrire le premier chapitre d’un potentiel scénario catastrophe vers le play-out réservé aux deux cancres de la saison. En négociant bien son déplacement à Langnau ce samedi (20h15), Lausanne accueillerait en effet son concurrent direct léventin en position de force dans tous les domaines.

Une chose est sûre: les Tigers de Heinz Ehlers seront prêts, décidés à quasi assurer leur maintien dès le coup d’envoi du tour de classement. S’il souhaite ramener un résultat positif de l’Ilfis et globalement boucler avec réussite ses six matches de placement, le LHC devra du reste être en mesure de mêler au moins quatre ingrédients qui lui ont fait défaut depuis septembre et qui sont susceptibles de faire la différence dès ce week-end. Tour d’horizon.

1. L’union sacrée sur la glace
En remplaçant Yves Sarault par John Fust durant la trêve dévolue aux Jeux olympiques, le directoire vaudois a voulu procéder à un coup de sac. L’entraîneur canado-suisse (46 ans) a remodelé le système de jeu, redistribué les rôles sur la glace et même changé la disposition des places dans le vestiaire. De quoi insuffler un vent nouveau et potentiellement remobiliser tout le monde. Dans la difficulté, l’union doit primer. En termes de prise de conscience, de solidarité, de caractère, de sens du sacrifice et d’organisation défensive. Soit dans des domaines où le LHC a péché cette saison. Il est grand temps d’y remédier et de renouer avec des valeurs collectives qui ont par le passé fait la force des Lions. Notamment sous la direction de Heinz Ehlers et de… John Fust. Heureux présage?

2. Un dernier rempart sur lequel se reposer
La transition vers l’après-Huet s’annonçait difficile. Elle l’a été. Le dernier rempart franco-suisse (42 ans) gêné par son genou (88,57% d’arrêts), Sandro Zurkirchen sur courant alternatif et parfois fébrile (90,74%), Lausanne n’a jamais trouvé la bonne formule au poste de gardien, cette saison. Il doit y parvenir en commençant par aborder le tour de classement avec une véritable hiérarchie. Sûr que Cristobal Huet, dont l’état de forme physique est soi-disant actuellement très bon, a les moyens et l’envie de jouer un rôle décisif alors que sa fin de carrière approche.

3. Des situations spéciales bien gérées
Dans le genre de matches couperet qui attendent le LHC, les situations spéciales vaudront leur pesant d’or. Problème: les Lions ont affiché le sixième power play (19,67%) et surtout le pire box play (76,04%) de National League au cours du championnat régulier. À voir comment Lausanne a encore répété ses gammes dans l’exercice vendredi matin, John Fust semble toutefois avoir saisi l’importance de ces phases de jeu en vue du tour de classement. Il a par ailleurs eu plus de deux semaines sans match à disposition pendant les JO pour s’atteler à ce chantier.

4. Des Suisses prêts à prendre le relais
Les adversaires du LHC connaissent ses forces. Dans ce sens, la première triplette vaudoise sera surveillée chaque soir comme l’huile sur le feu. Si Dustin Jeffrey et Nicklas Danielsson, deux des trois meilleurs compteurs de NL durant la saison régulière, venaient à être muselés à égalité numérique, d’autres devront ainsi être capables de prendre le relais. Face à une opposition intrinsèquement inférieure, des hommes tels que Joël Vermin, Yannick Herren, Sandro Zangger ou encore Etienne Froidevaux ont du reste largement les moyens de faire la différence.

Lausanne a toutes les clés en main pour éviter le pire des scénarios. À lui de décider de quoi ses prochaines semaines seront faites. (24 heures)

Créé: 09.03.2018, 18h25

Articles en relation

LHC: Les cas Fust, Sarault et Traber éclairés

Hockey sur glace Voici ce qu'il faut retenir de la matinée de vendredi à Malley 2.0, alors que le tour de classement débute samedi à Langnau pour les Lions (20 h 15). Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

LNA

LNA

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 20 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...