Prix des places: «Une erreur stratégique»

Hockey sur glaceSacha Weibel, directeur général du LHC, explique le retour en arrière concernant le prix des places debout à Malley en play-off.

Sacha Weibel justifie la baisse du tarif des places en gradin, réduites de 35 à 30 francs à quelques heures seulement de LHC-Berne, mardi.

Sacha Weibel justifie la baisse du tarif des places en gradin, réduites de 35 à 30 francs à quelques heures seulement de LHC-Berne, mardi. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Mardi soir, à quelques minutes du début de la deuxième manche du duel qui oppose le LHC à Berne, un sujet de discussion se dégageait des autres dans les buvettes de Malley. En début d’après-midi, le club vaudois avait en effet annoncé «un tarif revu à la baisse pour les places debout». Initialement fixé à 35 francs la rencontre – soit 10 francs de plus qu’en saison régulière – «pour l’ensemble des play-off», jusqu’à une éventuelle finale, le prix des billets adultes était réduit à 30 francs.

Aussi tardive soit-elle, la démarche démontre qu’il y a eu une prise de conscience. «Pour un quart de finale, c’était bien trop élevé (ndlr: le tarif le plus élevé en secteur debout parmi les huit clubs engagés en play-off), avoue Sacha Weibel. Nous souhaitions simplifier la chose en appliquant un prix unique pour tous les tours. Mais nous nous sommes rendu compte que ce n’était pas une décision logique et qu’elle posait problème à plusieurs de nos supporters.»

Le directoire lausannois a-t-il été influencé par une patinoire qui peinait à afficher complet pour le match du soir, principalement dans les gradins? «Pas du tout. D’ailleurs, nous sommes sur les mêmes bases que l’an dernier concernant ce point-là. Sincèrement, je reconnais que nous avons commis une erreur stratégique. Le LHC est un club populaire, nous nous devons d’être attractifs et je conçois que 5 francs puissent faire la différence pour ce type d’emplacements. En cas de qualification pour les demi-finales, ce prix ne bougera pas, promet Weibel.

En revanche, si nous n’avons pas appliqué la même réduction pour les places assises, c’est parce que nous estimons qu’elles valent ce qu’elles coûtent (ndlr: de 60 à 75 francs, hors secteur VIP).»

Pas toujours habile en matière de communication, le LHC prévoit également un changement de politique avec ses supporters. «A l’avenir, les demandeurs connaîtront le tarif des abonnements pour la saison ainsi que les prix des billets en cas de play-off ou de play-out (ndlr: sur lesquels les abonnés bénéficient d’une réduction de 20%) avant d’être amenés à passer leur commande», conclut le directeur général. (24 heures)

Créé: 05.03.2015, 11h52

Dossiers

Articles en relation

Le LHC retrouve le chemin des filets et la saveur du succès

Hockey-sur-glace Dominateurs, les Lausannois ont remis les compteurs à zéro face à Berne lors d’un acte II d’abord fermé puis passionnant. Plus...

Le top et le flop de LHC - Berne

Hockey sur glace Alain Miéville a marqué l'acte No II de son empreinte, face à des Ours toujours aussi décevants. Plus...

Louhivaara: «L’agressivité et la pression optimales»

Hockey sur glace Premier buteur de la soirée, le top-scorer du LHC a ouvert la voie aux siens. Réaction. Plus...

Anthony Kavanagh était à Malley, mardi, et il a aimé

Hockey sur glace L'humoriste canadien a assisté à la victoire du LHC face à Berne, mardi. Il a publié une vidéo sur son compte facebook. Plus...

Quizz

Etes-vous incollable sur le LHC?

Question 1 sur 9:

Qui est ce joueur du LHC?

Joël Genazzi

Larri Leeger

Juha-Pekka Hytönen

Thomas Déruns

 

Twitter



Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Maintes fois reportée, l'ouverture d'Aquatis aura lieu finalement fin octobre. En attendant, les prix qui seront pratiqués alimentent déjà les discussions sur Internet.
(Image: Bénédicte) Plus...