Une première sans convaincre pour le LHC

Hockey sur glaceAprès deux défaites, les Lions ont enfin gagné à la Vaudoise aréna, mercredi.

Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ça sentait le match piège, mercredi soir à la Vaudoise aréna. Rapperswil à domicile. Dans une patinoire à moitié pleine (ou à moitié vide, c’est selon), là où le LHC n’avait pas encore gagné en championnat. Un sentiment de supériorité rapidement clair sur la glace (1er tir cadré saint-gallois à la 13e). D’autant plus en l’absence, en face, du Top Scorer Roman Cervenka (blessé) et du gardien titulaire Melvin Nyffeler (au repos). En résumé: assez d’ingrédients pour tomber dans la suffisance lorsqu’elle n’est jamais bien loin de vous.

Ajoutez des pucks qui ne rebondissent pas en votre faveur en début de rencontre et un box-play catastrophique (11e but de la saison encaissé en infériorité numérique, mercredi). Vous obtenez un cocktail également fait de crispation qui n’augure rien de bon. Mauvais choix, imprécisions, indiscipline (encore 5 x 2’ de pénalité) et manque d’intensité; Lausanne s’est fait peur, face à Rapperswil. Principalement lors du tiers médian, où Daniel Kristo (26e, sur la transversale) et Casey Wellman (27e, poteau extérieur) sont passés à un cheveu d’offrir deux longueurs d’avance à leur équipe, en tête grâce à une ouverture du score de Dominik Egli (25e).

Les stats et l’impression

Heureusement pour les Lions, Benjamin Antonietti a eu la bonne idée de dévier un lancer de Petteri Lindbohm (28e 1-1). Avant que Cory Emmerton ne leur permette de passer devant (35e) et que Robin Leone ne les libère totalement (48e). De quoi par ailleurs valider par les statistiques l’impression visuelle d’une soirée où la quatrième ligne lausannoise est celle qui a paru la plus en verve.

Après le naufrage de Davos, samedi dernier, le LHC a repris sa marche en avant sans convaincre (4-1 avec un nouveau but de Herren à la 56e). Il a toutefois assuré l’essentiel (les trois points pour une première victoire officielle à la Vaudoise aréna). Au cœur d’un enchaînement de six matches en neuf jours, c’est déjà bien. Prochaine étape vendredi sur la glace de Bienne.

Créé: 02.10.2019, 22h19

Lausanne - Rapperswil 4-1 (0-0 2-1 2-0)

Vaudoise aréna: 6456 spectateurs

Arbitres:
MM. Müller, Nikolic (Aut); Kaderli, Betschart.

Buts:
25e Egli (Casutt/5c4) 0-1,
28e Antonietti (Lindbohm) 1-1,
35e Emmerton 2-1, 48e Leone (Almond) 3-1, 56e Herren (Jooris, Grossmann) 4-1.

Lausanne:
Stephan; Lindbohm, Frick; Nodari, Grossmann;
Heldner, Junland; Genazzi; Bertschy, Jooris, Herren; Moy, Emmerton, Almond; Vermin, Jeffrey, Kenins; Antonietti, Froidevaux, Leone; Traber.

Rapperswil:
Bader; Vukovic, Profico; Hächler, Maier; Egli, Randegger; Gähler, Dufner;
Kristo, Rowe, Casutt; Clark, Dünner, Wellman; Hüsler, Schlagenhauf, Spiller; Mosimann, Ness, Loosli.

Pénalités:
5x2’ contre Lausanne; 2x2’ contre Rapperswil.

Notes:
Lausanne sans Oejdemark (surnuméraire). Rapperswil
sans Cervenka, Schweri ni Forrer (blessés).
Tirs sur les montants:
7e Kenins, 26e Kristo.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.