Diminué mais courageux, le LHC a failli punir la suffisance de Zoug

Hockey sur glaceMalgré de nombreux absents, les Lions ont eu le mérite de faire douter jusqu’au bout leurs adversaires.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le LHC a certes subi une troisième défaite d’affilée, hier à Zoug. Un revers qui le laisse désormais à portée de tirs de Berne et Ambri, ses principaux concurrents actuels dans la course aux play-off. Mais force est de reconnaître qu’il a quitté la Bossard Arena la tête haute. Peu inspirés et même globalement décevants, le week-end dernier lors de leur double confrontation contre Gottéron, les Lausannois n’ont, cette fois, rien à se reprocher, si ce n’est un petit manque de lucidité à la conclusion sans lequel ils auraient peut-être pu réaliser, vu les circonstances, un authentique exploit sur la glace d’un adversaire qui leur était a priori nettement supérieur.

Déjà très diminué par de nombreuses absences, le LHC a de surcroît dû enregistrer le forfait de dernière heure d’Eric Walsky. Le Canado-Suisse avait en effet reçu l’autorisation de son club d’assister à la naissance de son premier enfant, hier après-midi. Une sixième défection qui a fait le bonheur de deux juniors – Lee Roberts et Loïc In-Albon –, alignés à Zoug avec le désormais habitué qu’est devenu Johnny Kneubühler depuis le début de l’année. Ce qui faisait trois juniors présents simultanément, du jamais vu en championnat depuis le retour du LHC en LNA.

Dans ces conditions, inutile de préciser que les Lausannois apparaissaient comme une proie facile pour des Zougois qui devaient non seulement être animés d’un esprit revanchard, suite à la double défaite subie il y a une dizaine de jours contre ce même adversaire, mais qui semblaient aussi en nets progrès après une passe plutôt difficile. Pour preuve, leurs deux succès du week-end dernier contre Ambri, l’une des équipes en forme du moment. Un sentiment de supériorité qui était d’ailleurs encore renforcé après une période initiale que Zoug dominait de la tête et des épaules (17 tirs à 4) Mais, malgré huit occasions nettes de marquer – dont un tir sur la barre de Holden (11e) –, l’équipe de Harold Kreis ne menait que d’un tout petit but après vingt minutes de jeu. Et si les Lions étaient encore dans le coup, ils le devaient surtout au brio de Cristobal Huet.

Deux blessés de plus

Mais, alors que chacun se demandait combien de temps encore l’ange gardien lausannois allait réussir à maintenir un semblant de suspense, ce furent au contraire les Lausannois qui prenaient ensuite la direction des opérations. Malheureusement sans parvenir à égaliser puisque les tentatives d’Antonietti, de Danielsson et d’Hytönen se brisaient sur Stephan avant que Zoug ne se montre enfin à son tour dangereux en fin de tiers médian.

A la limite de l’arrogance jusque-là, les Suisses centraux se reprenaient ensuite mais sans réussir à creuser l’écart. Et comme le LHC continuait à venir titiller de temps en temps Stephan, ce quatrième duel restait ouvert et intéressant jusqu’à six minutes du terme. Soit lorsque, en contre, une belle passe transversale de Peter permettait à Bürgler de remporter son duel avec Huet. Et à son équipe d’ajouter trois points qui la place désormais juste derrière les ZSC Lions au classement.

Un leader incontesté que les Vaudois accueilleront justement ce vendredi à Malley. Un bon avant-goût de la prochaine finale de la Coupe de Suisse. Mais une échéance d’abord importante en vue des play-off qu’ils pourraient aborder sans deux joueurs supplémentaires. Savary puis Antonietti ont en effet dû quitter prématurément leurs coéquipiers hier soir. Quand la poisse s’en mêle tout devient subitement beaucoup plus compliqué.


Zoug - LHC 2-0 (1-0 0-0 1-0)

Bossard Arena. 6088 spectateurs.

Arbitres: Stricker et Vinnerborg.

Buts: 12e Immonen (Bouchard, Schnyder) 1-0, 54e Bürgler (Peter, Zangger) 2-0.

Zoug: Stephan; Schlumpf, Sondell; Ramholt, Grossmann; Morant, Alatalo; Blaser, Erni; Martschini, Holden, Suri; Schnyder, Immonen, Bouchard; Bürgler, Peter, Zangger; Marchon, Diem, Senteler.

LHC: Huet; Gobbi, Leeger; Genazzi, J. Fischer; Trutmann, Stalder; Nodari, Lardi; S. Fischer, Hytönen, Déruns; Antonietti, Miéville, Pesonen; Danielsson, Froidevaux, Kneubühler; Roberts, Savary, In-Albon.

Pénalités: 1x2’ contre Zoug et 2x2’ contre LHC.

Notes: LHC sans Rytz, Bang, Augsburger, Conz, Herren, Louhivaara (blessés) ni Walsky (raisons personnelles).

Créé: 12.01.2016, 22h44

Articles en relation

Revivez le match entre Zoug et le LHC

Hockey-sur-glace Les Zougois se sont imposés 2-0 à la Bossard Arena. Plus...

«Plus je suis sur la glace, plus je suis heureux et plus je progresse»

Hockey sur glace Depuis le début de l’année, Johnny Kneubühler (19 ans) accumule du temps de jeu avec le LHC. Et prouve qu’il a un vrai potentiel. A vérifier face à Zoug. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.