Dix-sept jours pour devenir des tueurs

Hockey sur glaceLe LHC continue d’être plombé par les mêmes problèmes. Fribourg en a une nouvelle fois profité cette saison.

Lausanne continue à être la moins bonne équipe de la Ligue à domicile.

Lausanne continue à être la moins bonne équipe de la Ligue à domicile. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dix-sept jours. C’est ce qui nous sépare de l’acte I des quarts de finale des play-off. Et c’est le temps qu’il reste aux Lions pour devenir des tueurs. En sont-ils capables? C’est la grande question. Et à force, il est permis d’en douter. A eux de nous faire mentir.

Mardi soir, les hommes de Ville Peltonen ont en tout cas confirmé qu’ils n’étaient toujours pas de cette trempe (défaite 3-2). Comme souvent, ils ont été en maîtrise, ils ont dominé les débats, mais ils ont trouvé le moyen de se mettre dans l’embarras. Une relance hasardeuse de Frick (20e 0-1), une pénalité évitable de Pereskokov (30e 0-2) et FR Gottéron était lancé vers une sixième victoire en autant de confrontations cette saison.

Ne parlez pas de «malédiction fribourgeoise» pour autant. Le scénario est bien trop connu pour cela. Mais il pourrait être tellement différent… Honnêtement, Lausanne avait à nouveau de quoi mieux faire, mardi. Il s’est procuré des possibilités de se rendre la vie bien plus facile en première partie de match, power play compris (0/3 au total). Mais cette manie de chercher la passe ou la feinte de trop l’a plombé. Sans parler des individualités dont le spleen a tendance à devenir contagieux.

Peu importe la formule

Du tranchant. De l’autorité. C’est ce qu’il manque à ces Lions, qui doivent apprendre à devenir des tueurs en zone offensive. Et à bannir les offrandes de leur jeu. Autre souci: leur propension à sombrer lorsque les événements sont défavorables (combien de véritables occasions après le 2-0 fribourgeois?). C’est du reste ce qui nous fait croire que cela coince sur le plan mental. Que la confiance est entamée. A domicile du moins, où Lausanne continue de peiner.

On peut débattre toute la semaine pour savoir laquelle des formules est la meilleure entre celle à deux défenseurs et deux attaquants étrangers ou l’actuelle (1-3). Le problème est ailleurs. Le LHC a dix-sept jours pour trouver la solution.

Lausanne - Fribourg 2-3 (0-1 0-1 2-1)

Vaudoise aréna, 9600 billets vendus (à guichets fermés).

Arbitres: MM. Salonen, Kaukokari; Kovacs, Kaderli.

Buts: 20e Gunderson 0-1, 30e Desharnais (Sprunger, Brodin/5c4) 0-2, 58e Bertschy (Vermin, Lindbohm) 1-2, 60e Desharnais (Stalberg/cage vide) 1-3, 60e Kenins 2-3.

Lausanne: Stephan; Heldner, Grossmann; Lindbohm, Frick; Nodari, Genazzi; Oejdemark; Bertschy, Jooris, Kenins; Grenier, Jeffrey, Vermin; Pereskokov, Almond, Herren; Moy, Froidevaux, Antonietti; Traber. Entraîneur: Peltonen.

Fribourg: Berra; Kamerzin, Furrer; Gunderson, Stalder; Abplanalp, Marti; Forrer, Gähler; Rossi, Walser, Vauclair; Brodin, Desharnais, Schmid; Sprunger, Schmutz, Stalberg; Lauper, Marchon, Lhotak. Entraîneur: Dubé.

Pénalités: 1x2’ contre Lausanne; 3x2’ contre Fribourg.

Notes: Lausanne sans Holm, Emmerton (blessés) ni Leone (surnuméraire). Fribourg sans Chavaillaz, Mottet, Bykov (blessés) ni Boychuk (surnuméraire). Lausanne sans gardien de 58’44 à 59’34. 60e Lausanne demande un temps-mort.

Créé: 18.02.2020, 22h19

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.