Passer au contenu principal

Encore convalescent, le LHC dit adieu aux play-off

Battus sur leur glace par Zoug aux tirs au but (4-3), les Lausannois devront lutter pour résister au retour d’Ambri-Piotta.

A l’image ici de Lukas Frick débordé par Reto Suri, le Lausanne HC voit le train des play-off partir sans lui.
A l’image ici de Lukas Frick débordé par Reto Suri, le Lausanne HC voit le train des play-off partir sans lui.
Keystone

En remplaçant l’entraîneur Yves Sarrault le 9 février dernier, John Fust avait pour seule mission de remettre à flot le Lausanne HC. Les Lions restaient en effet sur huit défaites en dix rencontres. Le coach par intérim avait dès lors martelé sa priorité: colmater les fuites dans une arrière-garde vaudoise à la dérive. Ses premières minutes sur le banc vaudois ont pourtant tourné au naufrage.

Alors qu’on attendait une équipe libérée par le changement d’entraîneur, les Lausannois sont apparus tétanisés sur la glace, comme bien souvent cette saison. L’ouverture du score de Geisser (7e) a mis cruellement en lumière le mal vaudois. Complètement esseulé, le défenseur zougois a eu tout le loisir de tromper le gardien Cristobal Huet, avant que Senteler ne double la mise dans la foulée (9e).

Courage et abnégation

En grande souffrance, le LHC a pourtant eu le mérite de réagir. Ce sursaut d’orgueil restera comme le principal motif de satisfaction pour John Fust. À défaut de génie, les Vaudois ont alors fait preuve de courage et d’abnégation. Froidevaux (15e) et Danielsson (21e) ont permis aux Lausannois de revenir à hauteur des visiteurs. Dans une fin de match tendue, Joël Vermin est parvenu à effacer le troisième but zougois… à 19 secondes de la sirène finale. Insuffisant, cependant, pourtant pour arracher la victoire.

Battu aux tirs au but, le Lausanne HC a définitivement fait une croix sur les play-off. Faible consolation, une victoire mercredi face à Zoug n’aurait pas suffi pour maintenir un maigre espoir puisque Genève-Servette a fait le job à Langnau (victoire 3-1).

En deux semaines, John Fust n’est pas parvenu à panser les plaies d’une équipe qui concède sa sixième défaite consécutive. La réaction entrevue après le deuxième but zougois n’a pas effacé les trop nombreuses erreurs individuelles. À l’image d’un Lukas Frick à nouveau fébrile, la défense lausannoise est loin du compte.

Ambri à six points

Ce Lausanne HC 2017-2018 n’a rien d’un prétendant aux play-off, il faut bien en convenir. Le constat est désormais mathématique. Plus inquiétant, Ambri n’est plus qu’à six points seulement. Le souffle des Léventins se fait sentir sur la nuque des Vaudois. Pour Lausanne, il s’agit désormais d’éviter le pire.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.