Pas d’équipement et pas d’entraînement pour Max Wärn

Hockey sur glaceLe nouvel attaquant finlandais des Lions a débarqué sans ses bagages, restés bloqués à Francfort dimanche soir.

Max Wärn devra attendre encore un peu avant de tâter la glace lausannoise.

Max Wärn devra attendre encore un peu avant de tâter la glace lausannoise. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il n’y avait pas de Max Wärn, lundi matin sur la glace de Malley 2.0. Débarqué la veille au soir en qualité de cinquième joueur étranger du Lausanne HC, l’ailier finlandais s’est contenté d’un passage en salle de force. La raison? Son équipement n’est jamais apparu sur le tapis roulant de l’aéroport de Genève, dimanche; visiblement perdu à Francfort durant le transfert du joueur, entre Helsinki et la Suisse.

La bonne nouvelle? Les bagages de Max Wärn sont arrivés lundi à la mi-journée. Reste que l’attaquant devra attendre mardi avant de disputer son premier entraînement collectif avec le LHC. Celui-ci se tiendra à Trinec, lieu de la cinquième rencontre des Lions dans le groupe D de la Champions Hockey League, mercredi. Un match pour lequel l’ancien joueur de Jokerit (KHL) n’est pas encore certain d’être qualifié (réponse mardi, a priori).

Max Wärn sera toutefois du voyage. A l’instar de Joel Vermin et de Ronalds Kenins (respectivement suspendu et absent pour raisons familiales, samedi face à Ambri) mais aussi de Lee Roberts, rappelé le week-end dernier des Ticino Rockets (Swiss League) afin de pallier les différentes indisponibilités au sein de l’effectif lausannois.

Les Lions décolleront mardi à la mi-journée avec un vol commercial Zurich - Cracovie (Pologne), avant un trajet en bus de 130 kilomètres environ jusqu’à Trinec.

Créé: 07.10.2019, 15h51

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.