Passer au contenu principal

Le grand retour d’Alain Reist à Malley

Un an après avoir pris sa retraite sportive, Alain Reist est déjà de retour à Malley. Mais le solide défenseur a troqué son casque contre une toque.

L'ancien No 77 du LHC a créé l’Epis Taff’ tout en conservant son travail d'assureur. «Mes semaines sont ainsi bien remplies mais c’est comme ça que je fonctionne le mieux. J’ai besoin d’être constamment actif pour bien faire les choses.»
L'ancien No 77 du LHC a créé l’Epis Taff’ tout en conservant son travail d'assureur. «Mes semaines sont ainsi bien remplies mais c’est comme ça que je fonctionne le mieux. J’ai besoin d’être constamment actif pour bien faire les choses.»
Laurence Rasti - A

«Dès samedi et la venue de Lugano, commence Alain Reist, tous les supporters seront les bienvenus à mon nouveau stand, L’Epis Taff’. Il est situé entre les blocs A et B et j’espère bien satisfaire tous les amateurs de tartare.»

Car le tartare n’a aucun secret pour Alain Reist. Depuis des années, ses proches d’abord, puis ses amis et ses coéquipiers, ont pu goûter à une recette qui fait l’unanimité. «Elle est secrète, rigole-t-il. Plus sérieusement, cette recette vient de ma mère qui a longtemps tenu un bistrot. Ensuite, je l’ai un peu arrangée à ma manière et, à mon plus grand plaisir, elle fait presque l’unanimité. Du coup, je me suis dit qu’il fallait en faire profiter un maximum de personnes. Raison pour laquelle nous avons créé cette petite société, L’Epis Taff’, avec ma femme. Dès le printemps prochain, nous nous déplacerons dans diverses manifestations et autres festivals à l’aide d’un Food Truck. Un concept venu des Etats-Unis et qui est déjà très à la mode en France et ailleurs.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.