Barbero et Bays font le malheur d’un LHC somnolent

Hockey sur glace, LNBSierre s’impose 4-3 et empêche Gerd Zenhäusern d’aligner un 5e succès de suite.

Le joueur sierrois Xavier Reber (à gauche) lutte pour le puck avec le joueur lausannois Benjamin Chavaillaz à la patinoire de Graben a Sierre.

Le joueur sierrois Xavier Reber (à gauche) lutte pour le puck avec le joueur lausannois Benjamin Chavaillaz à la patinoire de Graben a Sierre. Image: Olivier Maire / Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Gerd Zenhäusern n’a pas réussi le carton complet qu’il espérait. Après quatre succès en autant de rencontres, l’entraîneur intérimaire a vu ses joueurs subir la loi du 9e du classement. Et de façon entièrement méritée.

Etonnamment, les Lausannois n’ont pas réussi à prendre l’initiative d’entrée de jeu. Ils n’ont pas joué les rouleaux compresseurs comme ils l’ont fait dans le tiers initial contre Ajoie et La Chaux-de-Fonds. Au lieu de faire parler leur vitesse d’exécution et leur physique, les Vaudois ont patiné sur un faux rythme. Comme s’ils n’osaient pas lâcher les chevaux face à un adversaire diminué. Car sur le papier, Sierre n’avait pas les moyens de soutenir la comparaison. Sans Derek Cormier, touché à une épaule contre La Chaux-de-Fonds, et dont l’absence se prolongera encore 3 à 4 semaines, les Valaisans ne sont pas tout à fait les mêmes. Pire: dans l’après-midi, le défenseur Sandro Wiedmer, prêté par Fribourg Gottéron, a rompu son contrat pour s’engager avec Viège jusqu’en 2017. Deux coups durs pour le président Silvio Caldelari qui s’est mis sur la piste d’un étranger de LNA ou de NHL. Mais en attendant de voir un sérieux renfort rejoindre Graben, les Sierrois ont dû composer avec les moyens du bord. C’est-à-dire en évoluant avec un seul étranger et seulement quatre défenseurs.

Prenant leur courage en mains, les Valaisans se sont alors rappelés qu’à domicile, ils sont déjà venus à bout de Bâle, Viège et La Chaux-de-Fonds durant cette saison. Inscrire le Lion sur leur carnet de chasse ne leur a donc pas déplu. Bien au contraire!

Le Barb’héros de Sierre

Dans le costume du bourreau, on a retrouvé un certain Victor Barbero. Libéré par le LHC en septembre, le Franco-Suisse de 21 ans a voulu montrer à ses anciens dirigeants qu’ils ont eu tort de ne pas le garder. Le 1-0, c’est lui. Le 2-0, c’est encore lui. Et lorsque le LHC revenait à la hauteur des Sierrois (en 2’25), c’est encore lui qui profitait de la maladresse de Chavaillaz pour partir en contre avec ses compères Williams et Pasqualino.

Une petite satisfaction pour le Barb’héros de la soirée? «Non, il s’agit en fait d’une grosse revanche, corrige-t-il. Je suis content et j’espère qu’ils regrettent leur choix du côté de Malley. Ce match a été incroyable. J’avais imaginé tous les scénarios, sauf celui-là. Cela fait un petit moment que l’on joue bien. Avec la venue de Lausanne, nous n’avons rien changé à notre plan de match. Notre secret? Travailler encore plus fort à chaque rencontre et s’arracher sur tous les pucks, tout en jouant simplement.» Soit tout ce que Lausanne n’a pas pu faire hier.

Bays aux anges

Coupés dans leur élan et en panne d’inspiration, les Lions ne sont pas parvenus à répéliquer. Et se sont heurtés à un Bays solide dans sa cage. Kamerzin (46e et 50e), Setzinger (50e) ne diront pas le contraire. De quoi donner le sourire au portier Lausannois du HC Sierre. «Ce succès a une saveur particulière, concède le gardien de 21 ans. Nous avons battu le grand Lausanne. Dans notre équipe, il y a une telle ambiance, un tel spirit qu’on s’est serré les coudes jusqu’au bout. Et ça fait toute la différence.» Lausanne a maintenant une dizaine de jours pour méditer ces propos.

Sierre - Lausanne 4-3 (1-0 2-2 1-1)

Graben. 1815 spectateurs.

Arbitre: M. Wirth.

Buts: 18e Barbero (Williams) 1-0; 29e Barbero (Williams, Guyenet) 2-0; 29e Genoway (Burki, Leeger) 2-1; 31e Helfenstein (Conz) 2-2; 36e Williams (Pasqualino, Barbero) 3-2; 48e Paterlini (Pasqualilno, Reber/5c4) 4-2; 60e (59’37) Conz (Setzinger, Dostoinov) 4-3.

Sierre: Bays; Marghitola, Marzan; Guyenet, Summermatter; Pasqualino, Barbero, Williams; Reber, Dayer, Paterlini; Gay, Mathez, Lötscher; Fragnière, Nendaz, Schumann.

Lausanne: Huet; Leeger, J. Fischer; Chavaillaz, Fröhlicher; Kamerzin, Borlat; Primeau, Augsburger, S. Fischer; Setzinger, Genoway, Burki; Helfenstein, Dostoinov, Conz; Antonietti, Berthon, Le Coultre; Loeffel.

Pénalités: 8 x 2’ contre Sierre. 6 x 2’ contre Lausanne.

Notes: Sierre sans Cormier, Orellana, Baruchet, ni Furrer. LHC sans Gailland, Reist, Seydoux, Stalder, (blessés), ni Mauron (juniors Elite).

Créé: 02.11.2012, 22h18

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.