Quand Jeffrey grimace, tout Lausanne fait la moue

Hockey sur glaceMercredi, le maître à jouer n’a pas fini le match à Bienne. Hier, il était absent lors de la pratique matinale. Au club, on n’est pas inquiet.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mercredi dans le Seeland, Dustin Jeffrey était moyen. Voire carrément pas bon. Le joueur de centre avait toutefois des excuses à faire valoir. Blessé au bas du corps – selon la formule consacrée –, il a été ménagé lors de l’ultime période. Et comme à chaque fois qu’il n’est pas tranchant, le LHC a perdu.

Autant dire que Ville Peltonen espère pouvoir compter sur lui le plus rapidement possible. Et dès ce vendredi soir à Fribourg si sa santé le lui permet. Jeudi, le coach finlandais n’était pas d’humeur à faire des confidences. Ce qui est rarement son genre, de toute façon. «Tout ce que je peux vous dire c’est qu’il a effectivement un problème physique, mais il n’y a guère de quoi s’inquiéter. Il devrait être de retour tôt ou tard.» C’est déjà ça de pris.

Production métronomique

Cette méforme ne semble pourtant pas si passagère que cela et ce même si la fiche comptable tient la route avec neuf points lors des neuf derniers matches. Au premier abord, la production de Dustin Jeffrey est toujours aussi «Dustin jeffresque». Un point réglementaire par match. Mais à y regarder de plus près, l’impact du Canadien n’est, actuellement, pas aussi déterminant qu’il l’était dans un passé proche.

Juste avant cette série de neuf rencontres, il avait été fantastique lors des huit succès consécutifs du Lausanne HC. Sa fiche comptable? Huit matches, neuf points mais une impression visuelle autrement plus convaincante. Une vitesse qu’il semble ne plus avoir aujourd’hui. Cette blessure au bas du corps le handicape-t-elle depuis quelque temps déjà? La courbe d’aucun autre joueur n’épouse aussi symétriquement celle du Lausanne HC. Preuve de l’importance quasi vitale de Dustin Jeffrey pour les Lions.

Jeudi, lors de l’entraînement du matin, le centre canadien est simplement passé en salle de force et a observé ses coéquipiers depuis le bord de glace. En espérant pouvoir chausser les patins ce vendredi soir.

Créé: 03.01.2019, 18h02

L'avant-match

BCF Arena, vendredi (19h45)

La rumeur

Fabian Heldner débarquera-t-il à Malley la saison prochaine? Si l’accord avec l’arrière droitier n’est pas encore signé, la piste qui mène au défenseur de Davos est très chaude. Le Haut-Valaisan évolue dans les Grisons depuis la saison 2014-2015.

L’infirmerie

Boltshauser et Junland sont toujours absents et le seront durant toute la phrase cruciale à venir. Hormis celle de Jeffrey (lire ci-contre), la présence de Herren est également entourée d’un point d’interrogation. Jeudi, il s’entraînait sans maillot distinctif. Son retour est (très) proche. Dès ce soir? «J’espère mais le coach prendra la décision», a soufflé l’ailier haut-valaisan.

La statistique

Mercredi à Bienne, Joel Genazzi a évolué durant 6’03 en supériorité numérique. En l’absence de Junland, l’international prend une place encore plus importante dans l’échiquier de Ville Peltonen.

L’adversaire

Gottéron disputera ce vendredi son premier match de l’année. Les Dragons, battus huit fois lors de leurs dix dernières sorties, sont sur une pente glissante. Pour ce match, ils évolueront sans Schilt (blessé) ni Micflikier (surnuméraire). Ce dernier fait les frais du retour de Miller.

Articles en relation

Le LHC expérimente la vie sans Jeffrey avec bien des difficultés

Hockey sur glace La blessure de l’attaquant canadien a créé un effet domino. Avec au bout de la chaîne, vendredi, une défaite face à Davos. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.