Le Lausanne HC a retrouvé sa fougue et son enthousiasme

Hockey sur glaceVainqueur 4-2 contre Zurich, le LHC a livré un match solide et entraînant devant son public.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Malgré ses résultats positifs (huit points en trois matches), le Lausanne HC ne dégage pas une sérénité à toute épreuve par les temps qui courent. Que ce soit sur la glace ou en coulisses. Entre ces renforts étrangers qui n’arrivent toujours pas, les tensions à l’interne liées à la gestion du personnel durant la construction du nouveau stade, la grogne d’un public souvent déçu à domicile, mais aussi les rumeurs persistantes de rachat imminent du club ou même de problèmes de trésorerie, quantité de nuages se sont dernièrement amoncelés au-dessus de la Vaudoise aréna.

Quelques heures avant la rencontre face aux Zurich Lions, le président, Patrick De Preux, s’est ainsi empressé de communiquer via le site officiel du club, prônant au passage stabilité, unité et patience tout en dévoilant à demi-mot que des nouvelles concernant l’actionnariat pourraient survenir dans le courant de la semaine prochaine. «Nous avons tous tendance à nous faire embarquer par l’ambiance du moment et à oublier de mettre les choses en perspective», a entre autres prêché De Preux. «L’attente de la nouvelle patinoire, et les rêves qu’elle a générés, ont accru le besoin de succès. Donc nous sommes tous devenus un peu impatients et moins tolérants à ces hauts et ces bas qui arrivent dans le sport.»

Un peu plus tard sur la glace, le LHC a vécu un de ces fameux «hauts» évoqués par le président. Les Lions ont enfin connu une bonne soirée devant leur public. Le cœur y était. Les intentions étaient les bonnes, même si tout n’est pas encore parfait. Surtout, les Lions ont mis de la vitesse et de l’intensité dans leur jeu. Ils avaient cette fois-ci vraiment envie d’attaquer et de prendre l’initiative. Personne n’est reparti déçu de la patinoire. C’était assurément un immense pas vers la réconciliation.

Depuis le 23 décembre

Christoph Bertschy – comme mardi face à Rapperswil – a encore entraîné le groupe dans son sillage. Dustin Jeffrey ressemblait au joueur dominant et impliqué qu’il fut ces dernières saisons: le Canadien a tenté de trouver des solutions en zone offensive. Joël Vermin, pas en réussite cette saison, a cherché à se rendre utile différemment. Il a sans cesse poussé les défenseurs à la faute et a provoqué les trois premières pénalités zurichoises. Quant à Philip Holm, il a inscrit son premier but sous les couleurs du LHC. Une réussite qui tombait à pic à 58 secondes de la première pause (20e, 1-1) et qui a donné des ailes au défenseur suédois, remuant et entreprenant comme jamais depuis son arrivée à Lausanne. Les Lions ont enfin retrouvé leur vitesse, leur fougue et leur enthousiasme. Le public, de son côté, a apprécié et s’est pris au jeu. Un peu comme si tout était déjà pardonné.

Et même ce power-play qui a causé tant de tourments ces dernières semaines a enfin souri aux Lausannois, lesquels ont marqué par deux fois avec un homme en plus, à leur quatrième et cinquième tentatives de la soirée. Cela faisait depuis le… 23 décembre dernier – soit plus de 40 minutes consécutives – qu’ils n’avaient plus trouvé la faille en supériorité numérique. Les deux réussites de Yannick Herren (22e, 2-1, et 42e, 3-2) inscrites à 5 contre 4 ont permis aux unités spéciales de se libérer d’un immense fardeau et de s’offrir un nouveau départ. C’était vraiment une belle soirée pour les Lions.

Mais pour reprendre les termes du président et en attendant confirmation, ne nous laissons pas embarquer par l’ambiance du moment et n’oublions pas de mettre les choses en perspective…


Lausanne – Zurich Lions 4-2 (1-1 1-1 2-0)

Vaudoise aréna. 8675 spectateurs.

Arbitres: MM. Stricker, Fluri, Fuchs et Wolf.

Buts: 8e P. Suter (Roe/ 4 c 5!) 0-1, 20e (19’02) Holm 1-1, 22e Herren (Moy/ 5 c 4) 2-1, 39e P. Suter (C. Baltisberger) 2-2, 42e Herren (Almond/ 5 c 4) 3-2, 60e (59’02) Grossmann (5 c 6, cage vide) 4-2.

Lausanne: Stephan; Grossmann, Genazzi; Lindbohm, Frick; Nodari, Holm; Oejdemark; Bertschy, Jooris, Leone; Antonietti, Jeffrey, Vermin; Moy, Almond, Herren; Traber, Froidevaux, Roberts. Entraîneur: Peltonen.

Zurich Lions: Ortio; Noreau, Marti; P. Baltisberger, Geering; Trutmann, Berni; Sutter, K. Suter; C. Baltisberger, Roe, P. Suter; Hollenstein, Diem, Bodenmann; Brüschweiler, Krüeger, Pedretti; Simic, Schäppi, Sigrist. Entraîneur Grönborg

Notes: Lausanne sans Emmerton ni Kenins (blessés). Zurich sans Blindenbacher, Flüeler, Wick (blessés), Prassl (malade) ni Pettersson (surnuméraire). Temps mort demandé par Zurich (57’14). Zurich sort son gardien au profit d’un sixième joueur de champ (de 57’14 à 59’02).

Pénalités: 3 x 2’ contre Lausanne, 5 x 2’ contre Zurich Lions.

Créé: 31.01.2020, 23h00

Articles en relation

Tobias Stephan a été phénoménal

Hockey sur glace Le dernier rempart a permis au LHC de briser le signe indien et de réaliser un hold-up à Genève (3-0). Plus...

Le Lausanne HC enchaîne face à Lugano

Hockey sur glace Tobias Stephan a fêté son deuxième blanchissage de la saison, lundi soir au Tessin (0-2). Plus...

Joel Vermin: «De la réussite maximale»

Hockey sur glace L’attaquant lausannois évoque le hold-up réalisé par le LHC à Genève, jeudi soir (3-0). Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.