LHC: des chiffres qui en disent long

Hockey sur glaceDécisifs dans le hockey moderne, le power play, le box play et les mises en jeu sont en ce moment les points faibles des Lions.

Torrey Mitchell et le LHC n’ont remporté qu’un quart des face-offs mardi à Genève.

Torrey Mitchell et le LHC n’ont remporté qu’un quart des face-offs mardi à Genève. Image: ERIC LAFARGUE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dans une Ligue toujours plus compétitive, tous les détails comptent. Le constat colle parfaitement au LHC des huit derniers jours. Les Lions ont aligné quatre défaites (3 buts marqués) pour les raisons que l’on connaît. Il y a successivement eu un manque d’agressivité, de tranchant et d’efficacité. Sans parler d’une peine générale à trouver la solution en l’absence de Dustin Jeffrey. Et tout ceci s’est répercuté sur trois domaines bien spécifiques, qui prennent toute leur importance lorsqu’une rencontre se joue sur un rien, comme mardi soir à Genève (2-1 tab).

Les chiffres en disent long. Ils témoignent du vide laissé par Jeffrey mais aussi de l’incapacité des Lausannois – Torrey Mitchell en tête – à relayer l’attaquant canadien. L’engagement de Cory Emmerton (lire encadré) contribuera-t-il à remettre de l’ordre dans tout ça?

0 but marqué en power play

Brillant en power play lors des cinq premiers matches de la saison (6 buts marqués), le LHC n’a ensuite plus trouvé la faille dans l’exercice. De quoi faire chuter sa moyenne (16,67%) et sa place au classement de la spécialité (7e). Les Lions ont été un peu moins bons devant le slot, mais ils ont également peiné dans l’organisation et les transitions de leurs jeux de puissance depuis que leur plaque tournante est sur le carreau. Etienne Froidevaux a remplacé numériquement Dustin Jeffrey à 5 contre 4, mais il n’a pas eu le même impact que le Canadien. C’est plutôt logique. À vrai dire, c’est d’un autre joueur de centre (Torrey Mitchell) que l’on attendait davantage dans ce registre en l’absence de «DJ». Mais le No 9 n’y est pas arrivé pas non plus. À l’instar des autres leaders de l’équipe, du reste.

6 buts encaissés en box play

Voilà le Lausanne Hockey Club en position de cancre de la Ligue dans l’exercice du box play (74,07%) alors qu’il faisait dans ce domaine aussi partie des meilleurs élèves du pays après cinq matches (1 but encaissé). Six capitulations en infériorité numérique au cours des quatre dernières rencontres, c’est trop. Là encore, une baisse de régime devant la cage a été observée. À l’image de l’ouverture du score de Kevin Romy mardi soir. Une réussite inscrite d’une subtile déviation mais surtout sans la moindre gêne. Reste qu’une autre tendance peut être associée à la perméabilité soudaine du box play vaudois: la plongée de la statistique des face-offs, soit dit en passant la plus mauvaise de National League en ce qui concerne les engagements pris en zone défensive (46,59%).

25,76% de face-offs gagnés

Aux Vernets, Lausanne n’a gagné qu’un quart des mises en jeu (25,78%). Il n’y a rien à ajouter. Si ce n’est que les Lions n’ont jamais remporté la majorité des face-offs lors de leurs quatre dernières sorties (48,33% à Rapperswil, 44,44% face à Davos, 50% à Berne). Véritable spécialiste en la matière (64,52% d’engagements gagnés cette saison), Jeffrey manque incontestablement. Sans lui, LHC est passé des avant-postes à la sixième équipe de la Ligue dans ce registre (47,7%).

Aligné au centre avec la blessure de «DJ» et en attendant l’engagement d’un nouvel étranger, Joël Vermin a donné ce qu’il pouvait (45,61%). Il a même fait mieux que Mitchell. Voilà qui soulève une autre explication: la dégringolade enregistrée par le No 9 depuis quatre rondes (de plus de 60% de moyenne à 53,46% désormais). Avec des statistiques de 50% à Rapperswil et face à Davos, de 41,67% à Berne, puis de 26,32% (!) à Genève. (nxp)

Créé: 10.10.2018, 21h29

Infobox

Articles en relation

LHC: quand ça veut pas...

Hockey sur glace Le LHC s’est incliné aux tirs aux buts, mardi soir à Genève (2-1). Il avait les moyens de faire mieux. Plus...

LHC: Le baromètre des Lions

Hockey sur glace Retrouvez le carnet de notes évolutif des joueurs lausannois durant la saison 2018-2019. Mise à jour après chaque rencontre. Plus...

Le LHC expérimente la vie sans Jeffrey avec bien des difficultés

Hockey sur glace La blessure de l’attaquant canadien a créé un effet domino. Avec au bout de la chaîne, vendredi, une défaite face à Davos. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.