Passer au contenu principal

LHC: Le coup d’arrêt n’est que comptable

Lausanne s’est incliné à Davos, samedi. Mais il a répondu présent et livré un bon match, sur la lignée de celui de la veille face à Berne.

Josh Jooris fixe le puck. Lausanne n'est pas passé loin de la cible, samedi soir dans les Grisons.
Josh Jooris fixe le puck. Lausanne n'est pas passé loin de la cible, samedi soir dans les Grisons.
Keystone

Au moment de monter dans leur car, samedi soir aux environs de 23h, les Lions ont pu mesurer leur capital sympathie. C’est vite vu: en sortant du Eisstadion de Davos, chaque joueur a eu droit aux applaudissements des membres du Fan’s Club LHC qui avaient fait le déplacement. Le signe que les supporters ont apprécié ce qu’ils ont vu, malgré la défaite (4-3). Le discours des protagonistes allait dans la même direction. Ceux-ci étaient conscients que leur indiscipline (9x2’) leur avait coûté cher. Ils étaient parallèlement dubitatifs quant à certaines pénalités distribuées par le corps arbitral. Mais ils étaient convaincus d’avoir fait un bon match.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.