Le LHC a cru à tort que Tim Traber était suspendu

Hockey sur glaceLes Vaudois se sont privés d'un joueur par erreur, vendredi soir à l'occasion de la réception du CP Berne (2-5).

Tim Traber et Daniel Brodin avaient été expulsés après une bagarre, samedi dernier sur la glace de la BCF Arena de Fribourg.

Tim Traber et Daniel Brodin avaient été expulsés après une bagarre, samedi dernier sur la glace de la BCF Arena de Fribourg. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Tim Traber n’était pas sur la feuille de match, vendredi soir à la Vaudoise aréna à l’occasion du duel opposant le LHC au CP Berne (2-5). Six jours après avoir écopé d’une pénalité de match après une bagarre contre son vis-à-vis de Fribourg Gottéron Daniel Brodin, l’attaquant lausannois était annoncé «suspendu» par le club vaudois.

Conséquence: avec les absences de Cody Almond et de Benjamin Antonietti (blessés), les Lions ont affiché un alignement incomplet, fait de onze attaquants seulement. Le hic? Tim Traber était en réalité «éligible», comme l’a expliqué la National League sur Twitter samedi en début d’après-midi: «Etant donné qu’il s’agissait de sa première punition majeure (ndlr: de la saison), elle ne débouchait pas sur une suspension.»

Le LHC a ainsi cru à tort qu’il ne pouvait pas aligner son joueur. Comment est-ce possible? «J'ai mal interprété le rapport de la Ligue, a admis le directeur sportif lausannois Jan Alston, visiblement bouleversé par son erreur. Je me suis excusé auprès de Tim, de l'équipe et du staff... C'est entièrement de ma faute.»

Créé: 07.12.2019, 16h54

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.