Le LHC passe tout près de l’exploit

Hockey sur glaceLes Lions, admirables 70 minutes durant, ne se sont inclinés qu’en prolongation face au SC Berne.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le LHC ne participera pas encore aux demi-finales des play-off pour la première fois de son histoire. Mais ils ont, comme à Zurich il y a un an, quitté la PostFinance-Arena la tête très haute et le cœur gros. Une enceinte en ébullition qui a dû patienter et souffrir jusqu’à 22h56 pour hurler à la fois sa joie et son soulagement de voir enfin son SC Berne trouver une seconde fois la faille dans la muraille lausannoise. Grâce à son attaquant finlandais Jesse Joensuu qui pouvait mettre au bon endroit un tir de Gragnani repoussé par le poteau de Huet.

On jouait alors depuis près de 70 minutes et les Bernois se demandaient pour la centième fois peut-être comment il fallait s’y prendre pour tromper un Cristobal Huet en feu. D’un calme olympien, d’une lucidité et d’une précision diaboliques, l’ange gardien franco-suisse a longtemps permis au LHC de rester dans le match. Battu seulement sur un magnifique tir du poignet signé Christoph Bertschy en début de partie (5e), il a ensuite été un mur infranchissable pour les Ours de Guy Boucher.

Onze minutes en box play

Mais pendant que Huet brisait peu à peu la confiance bernoise - notamment lors de onze minutes presque consécutives passées en infériorité numérique - ses coéquipiers ne se sont pas contentés de subir la pression adverse. Au contraire, car c’étaient bien eux qui avaient le mieux commencé ce 7e acte. Une bonne entame qui montrait clairement que les intentions manifestées la veille n’étaient pas de vaines promesses. Les Lausannois étaient bel et bien venus avec la ferme intention de créer l’exploit.

Même la réussite de Bertschy sur la première vraie occasions bernoise n’ébranlait pas leurs certitudes puisque Savary avait, dans la foulée, une énorme possibilité d’égaliser. Si la suite devenait plus pénible, les pénalités lausannoises y étaient pour beaucoup. Notamment l’exclusion définitive de Miéville pour une canne au visage de Plüss (16e) faisait craindre le pire. Il n’en a pourtant rien été puisque les Lions sortaient indemnes de ces cinq longues minutes puis, ensuite, de deux pénalités mineures infligées à Huet puis Hytönen.

Fatigué par une folle débauche d’énergie, le LHC mettait ensuite quelques minutes à retrouver ses marques. Pour ensuite repartir avec courage et intelligence à l’assaut des buts de Bührer. Un gardien bernois qui devait sortir le grand jeu pour empêcher, entre autres, Hytönen de rétablir la parité (35e). Et comme, en face, Huet multipliait les parades, Berne, de plus en plus nerveux, restait constamment à portée de fusil d’un artilleur lausannois.

Pesonen fait rêver le LHC

Et ce que les Ours craignaient comme la peste, se produisait en toute fin de temps réglementaire. Alors que l’horloge avait entamé sa dernière révolution, et que Huet avait déserté sa cage depuis une vingtaine de secondes, Gobbi héritait du puck à la ligne bleue. Le défenseur adressait un tir central repoussé par Bührer sur la canne de Hytönen. Avec lucidité et altruisme, le centre finlandais déposait le puck sur la crosse de Pesonen. Décalé sur la droite de Bührer, le Finlandais pouvait égaliser. Pour le plus grand bonheur d’une forte cohorte sur supporters lausannois. Sur l’engagement, ces derniers ont même ensuite eu droit au grand frisson lorsqu’un tir de Ritchie terminait sa course sur le poteau droit de Huet. Il ne restait alors que dix petites secondes à jouer…

Dos au mur, Berne a ensuite eu le mérite de tout tenter pour éviter cette séance de tirs au but qui lui avait été fatale dix jours plus tôt. Acculé dans son tiers de défense, le LHC aurait même pu faire la décision deux minutes avant que Joensuu ne lui assène le coup de grâce. En contre, Pesonen se heurtait toutefois à un Marco Bührer déterminant, comme le gardien bernois l’a d’ailleurs été tout au long de cette mémorable série.

Berne – LHC (1-0 0-0 0-1 1-0)
PostFinance-Arena. 17131 spectateurs (guichets fermés).
Arbitres : MM. Eichmann et Stricker.
Buts : 5e Bertschy (Scherwey, Plüss) 1-0, 60e (59‘10‘‘) Pesonen (Hytönen, Froidevaux/6c5) 1-1, 70e Joensuu (Gragnani, Holloway) 2-1.
Berne : Bührer ; Jobin, Furrer ; Gerber, Blum ; Krueger, Gragnani ; Bertschy, Plüss, Scherwey ; Holloway, Ritchie, Joensuu ; Rüfenacht, Gardner, Moser ; A. Berger, Reichert, P. Berger.
LHC : Huet ; Gobbi, Leeger ; Lardi, J. Fischer ; Stalder, Genazzi ; Genoway, Hytönen, Pesonen ; Louhivaara, Miéville, Antonietti ; Neuenschwander, Froidevaux, Herren ; Déruns, Conz, Savary; Tschannen.
Pénalités: 1x2‘ contre Berne et 3x2‘ + 1x5‘ et méconduite match (Miéville) contre LHC.
Notes: Berne sans Kobasew, Loichat (blessés), Cloutier ni Müller (surnuméraires). LHC sans Rytz, Bang, S. Fischer (blessés), Seydoux, Augsburger, St. Pierre ni Ulmann (surnuméraires). Tir sur le poteau de Ritchie (59’50’’). (24 heures)

Créé: 14.03.2015, 23h59

Twitter


La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Articles en relation

Revivez l’acte VII entre Berne et le LHC

Hockey sur glace Les Vaudois ont frôlé l’exploit, samedi à Berne, où ils se sont inclinés en prolongation (2-1). Ils sont éliminés en quart de finale des play-off. Plus...

De surnuméraire, Colby Genoway est devenu un atout

Hockey sur glace Remis de ses soucis physiques, Colby Genoway a enfin retrouvé son meilleur niveau contre Berne. Sera-t-il un héros pour le LHC, ce soir? Plus...

Ralph Stalder: «Un 7e match, c'est du pile ou face»

Hockey sur glace Le défenseur du LHC évoque la rencontre décisive de samedi à la PostFinance-Arena de Berne (20h15) avec le souvenir de Zurich l'an dernier. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...