Le LHC a failli perdre très gros en 10 centièmes

Hockey sur glace LNAFace à Berne, les Lions ont concédé l’égalisation dans la dernière seconde du match. Avant de s’imposer aux tirs au but.

Délivrance pour les joueurs lausannois, après une invraisemblable séance de tirs au but. ?

Délivrance pour les joueurs lausannois, après une invraisemblable séance de tirs au but. ? Image: Keystone Jean-Christophe Bott

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sur l’ensemble d’une rencontre de hockey sur glace, dix centièmes, ce n’est évidemment pas grand-chose. Normalement. Reste que c’est ce qu’il a manqué au LHC pour s’imposer durant le temps réglementaire, hier soir face à Berne. Enterré, l’Ours a en effet trouvé le moyen de décrocher la prolongation à moins d’une seconde de la sirène finale. Alors que Pesonen avait ajusté le poteau de la cage désertée par Stepanek quelques secondes auparavant. Hallucinant!

Revivez le match minute par minute

Mais sans conséquence majeure pour les Lions, heureux vainqueurs aux tirs au but (5-4). Ceux-ci doivent d’ailleurs une fière chandelle à leur ange gardien Cristobal Huet, lequel – en stoppant les neuf tentatives adverses – leur a permis de s’éviter de plus gros regrets et un immense coup au moral, alors que la course pour une place en play-off bat son plein. Le LHC s’en sort donc bien. Encore mieux au regard des résultats d’Ambrì et de Kloten (ses plus sérieux concurrents directs avec le SCB), tous les deux battus hier soir.

Ryser, rien de grave

Avant le scénario final que l’on connaît, les hommes de Heinz Ehlers pensaient bien avoir fait la différence grâce à leur power play (2 buts) et au duo Pesonen-Louhivaara, reformé pour la première fois depuis le 23 décembre et la sortie sur blessure du second nommé. Mention spéciale au top scorer finlandais, intenable hier et auteur d’un doublé, dont la réalisation qui aurait dû offrir une victoire à trois points aux Lions, à deux minutes du terme.

Entre les regrets liés à l’unité de perdue et le soulagement du happy end, le LHC doit surtout retenir qu’il a mis fin à sa série de défaites (3) et prolongé la crise à Berne (7 revers consécutifs). Avant de se projeter dans son week-end (à Langnau samedi et dimanche contre Bienne), tout autant capital que la partie d’hier dans l’optique d’une qualification pour les play-off. Avec un peu de chance, il pourrait même récupérer Sven Ryser, dont les examens n’ont décelé qu’un hématome.

Créé: 26.01.2016, 23h41

LHC - Berne 5-4 tab (1-0 1-1 2-3 0-0)

Malley. 6623 spectateurs.

Arbitres: MM. Koch et Vinnerborg.

Buts: 14e Louhivaara (Danielsson/5c4) 1-0, 33e Rüfenacht (Untersander/5c4) 1-1, 34e Froidevaux (Pesonen, Danielsson/5c4) 2-1, 43e Jobin (P. Berger, Rüfenacht/5c4) 2-2, 44e Roy (Ebbett, Plüss/5c4) 3-2, 52e Pesonen (Louhivaara) 3-3, 58e Pesonen (Froidevaux) 4-3, 60e (59’59) Kousa (Rüfenacht, Scherwey/6c5) 4-4.

Tirs au but: Kousa -, Miéville -, Ebbett -, Louhivaara -, Jobin -, Froidevaux -, Rüfenacht -, Danielsson -, Moser -, Pesonen -; Froidevaux -, Krueger -, Déruns -, Ebbett -, Danielsson -, Roy -, Genazzi 1-0, Ebbett -.

LHC: Huet; J. Fischer, Genazzi; Gobbi, Leeger; Trutmann, Stalder; Lardi, Nodari; Louhivaara, Miéville, Pesonen; Leblanc, Walsky, Déruns; Danielsson, Froidevaux, Kneubühler; Roberts, Savary, S. Fischer.

Berne: Stepanek; Kousa, Untersander; Helbling, Gerber; Jobin, F. Randegger; Krueger, Kreis; Scherwey, Plüss, Moser; P. Berger, Roy, Rüfenacht; Bodenmann, Ebbett, Hischier; A. Berger, Reichert, Müller.

Pénalités: 2 x 2’+1x5’+méconduite pour le match (39e Leblanc) contre Lausanne; 3x2’ contre Berne.

Notes: Lausanne sans Bang, Herren, Ryser, Conz, Antonietti, Augsburger, Rytz (blessés) ni Hytönen (surnuméraire). Berne sans Kobasew, Bergenheim, Ness, Bührer, Blum, Smith, Dubois (blessés), Conacher ni G.-A. Randegger (surnuméraire).

Federico Lardi (défenseur LHC): «Ce but encaissé à la dernière seconde est la chose qui nous reste dans la tête. Nous ne devions pas permettre un contre pareil. Avant le match, nous aurions signé pour une victoire aux tirs au but. Au vu de la physionomie de la rencontre, on n’est pas totalement satisfaits. Surtout qu’on tire sur le poteau alors que la cage était vide, dans les tout derniers instants du troisième tiers. Les pénalités ont été déterminantes dans cette partie. Berne a le meilleur power play de la ligue. Les 5 minutes de Leblanc sont sévères et nous ont sévèrement pénalisés. Quoi qu’il en soit, l’équipe est restée soudée. Nous allons construire sur ce succès et continuer de la même façon.»

Ossi Louhivaara (attaquant LHC): «C’était un match étrange. Une vraie rencontre de play-off, à vrai dire. On a mené, puis on s’est fait rattraper. Puis on a de nouveau mené, avant de se faire rejoindre. Ça a été un chassé-croisé durant 60 minutes. Je pense qu’on perd un point, mais grâce à Cristo, nous l’emportons et nous laissons Berne deux points derrière nous. Je n’ai jamais vécu un tel final avec un but aussi proche de la fin. Je pense que nos prochains matches seront aussi intenses que celui-là.»

Cristobal Huet (gardien LHC): «Honnêtement, je ne pourrais pas dire s’il y avait but ou pas sur le 4-4. La sirène retentit après, mais il aurait fallu garder les yeux sur le chronomètre pour être affirmatif. Le fait de remporter un tel duel nous donne une bonne dose de confiance, une étincelle pour la suite. On sait qu’on va affronter des équipes qui joueront leur dernière carte. Ça va être chaud!»
Pierre-Alain Schlosser

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...