LHC: un homme d’affaires tchèque parmi les repreneurs?

Hockey sur glaceSelon plusieurs sources concordantes, le multimillionnaire Zdenek Bakala souhaiterait racheter une partie du capital du club vaudois.

Zdenek Bakala a possédé la formation cycliste Omega Pharma - Quick Step (2011 à 2018), qu’il a emmenée au sommet du classement UCI.

Zdenek Bakala a possédé la formation cycliste Omega Pharma - Quick Step (2011 à 2018), qu’il a emmenée au sommet du classement UCI. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La crise du coronavirus impacte également la vente du Lausanne HC, pas encore finalisée. D’après un proche du dossier, le Covid-19 s’est infiltré dans les tractations, notamment en raison des conséquences financières qu’il occasionne. Et puis, il faut dire que le virus a peut-être aussi modifié l’ordre des priorités dans les affaires courantes des parties impliquées. Reste que le processus, dans lequel le prix est «négocié et renégocié» depuis plusieurs semaines, «suit toujours son cours».

Le clan des acheteurs est incarné depuis trois mois par l’ancien joueur tchèque Petr Svoboda, champion olympique à Nagano (1998), vainqueur de la Coupe Stanley avec les Canadiens de Montréal (1986) et, dans le cas présent, relais au sein du club du prochain actionnariat. Son implication au quotidien démontre du reste que les négociations devraient logiquement aboutir.

Selon nos informations, le futur capital-actions pourrait être majoritairement détenu par deux personnes, toutes les deux installées dans la région. Et d’après plusieurs sources concordantes, l’une d’entre elles se nommerait Zdenek Bakala, un homme d’affaires tchèque formé aux États-Unis (Credit Suisse First Boston), qui a fait fortune dans la finance dans les années 90 avant de racheter en 2004 les mines de charbon d’Ostrava, l’un des joyaux de la Tchécoslovaquie de l’URSS, tombées en faillite en 2016 après l’effondrement du marché de ce secteur.

Dans le monde du cyclisme

Aujourd’hui entrepreneur et investisseur dans les domaines de l'énergie, des médias, de l'agroalimentaire ainsi que de la restauration, le multimillionnaire qui vit sur La Côte fait partie des vingt plus grosses fortunes de son pays. Il est bien connu des universités romandes, lui le philanthrope, dont la Fondation Zdenek et Michaela Bakala, créée avec son épouse et établie à Genève, attribue notamment des bourses à des étudiants suisses et tchèques. Passionné de sport, il a possédé la formation cycliste Omega Pharma - Quick Step (2011 à 2018), qu’il a emmenée au sommet du classement UCI. Et il a fondé la Bakala Academy, un centre de performance spécialisé dans plusieurs disciplines à Louvain, en Belgique.

Considéré comme l’une des figures du libéralisme en République tchèque, Zdenek Bakala (59 ans) est en outre détenteur d’une société de médias qui dénonce la corruption dans son pays. Joint, le principal intéressé - par l’intermédiaire de son attachée de presse, Madame Samkova - n’a pas voulu s’exprimer sur son implication au LHC. À l'instar du club vaudois.

Raisons personnelles et rupture

Pour mémoire, le clan des vendeurs, représenté par le propriétaire Ken Stickney, avec dans l’ombre le magnat du pétrole canadien Bill Gallagher, «souhaite rapatrier son business en Amérique du Nord pour des raisons personnelles», nous confiait-on au mois de décembre. Selon différentes sources, l’état de santé du second nommé n’y serait pas étranger.

Il y a toutefois aussi une rupture avec la direction lausannoise. Rupture qui trouve son origine dans l’affaire des 14 millions de francs de l’été dernier. Une somme que le club vaudois avait dû emprunter en urgence à des proches du conseil d’administration afin de régler ses factures dans l’aménagement des secteurs hospitalité et restauration de la nouvelle patinoire. Le remboursement de ce prêt ferait aujourd’hui partie du deal, dans le processus de vente.

Créé: 24.03.2020, 13h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.