Un LHC très décevant sauve un point contre la lanterne rouge

Hockey-sur-glace LNAMenés 3-1 à 23 minutes du terme, les Lions peuvent s’estimer heureux d’avoir amené Rapperswil aux tirs au but.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Retrouvez le match minute par minute.

Le LHC a connu sa deuxième grosse contre-performance de la saison devant son public. Si, à l’occasion de la défaite concédée face à Ambri en septembre, une certaine malchance avait pu servir de circonstance atténuante, même le plus aveugle de ses supporters n’en trouvera aucune pour justifier la défaite de mardi contre Rapperswil.

Un revers inattendu qui est la conséquence logique d’une performance collective et individuelle d’une extrême pauvreté. Mais vu la modestie de l’opposition, les Lausannois sont tout de même parvenus à refaire leur retard de deux buts pour obliger les Lakers à disputer d’abord une prolongation puis une séance de tirs au but. Qui a, comme lors du premier match sur la glace saint-galloise, tourné en faveur de l’équipe qui méritait le plus la victoire.

Le LHC n’aime décidément pas les pauses. Qu’elles soient longues ou courtes, les Lions peinent à retrouver d’emblée le bon rythme. Une mauvaise habitude qu’ils avaient déjà prise la saison dernière et qui se confirme, de façon plus marquée encore, cette année.

En septembre, lors de la première journée de championnat, les Lausannois s’étaient en effet largement inclinés à Bienne après avoir livré «la pire prestation depuis que je suis à Malley», se lamentait Heinz Ehlers. Hier, face aux cancres de la ligue, la seule différence, c’est qu’ils sont parvenus à redresser une situation compromise pour finalement sauver un point.

Dans le petit livre de la boutique lausannoise des horreurs, le premier tiers contre Rapperswil occupera à coup sûr une place de choix. Un festival de maladresses et d’imprécisions commises par une équipe totalement hors sujet quinze minutes durant, qui a permis à Rapperswil de mener le plus logiquement du monde de deux longueurs.

Grâce à deux authentiques offrandes d’Augsburger puis Lardi. Un avantage qui aurait d’ailleurs pu être bien plus large encore sans un manque de lucidité flagrant des Saint-Gallois et à quelques prouesses de Caminada face à Persson, Neukom ou Berger.

Le retour de Genoway
La suite ne pouvait donc être que meilleure. Ou moins mauvaise plutôt. Sans hausser le niveau de son jeu à une hauteur vertigineuse, le LHC a quand même réussi à peu à peu prendre l’ascendant sur les Lakers. Une légère domination qui amena une réduction du score signée Déruns, suite à un tir dévié par un patin de Walser. Ce but a réveillé Rapperswil qui a profité d’un nouveau cadeau, de Leeger cette fois, pour reprendre ses distances. Un double avantage que Gobbi parvenait encore à réduire.

Enfin un peu plus fringants, les Lions ont ensuite arraché l’égalisation. Avec un soupçon de chance puisqu’un tir de Rizzello avait été détourné miraculeusement par l’excellent Caminada sur sa barre transversale quelques secondes avant le tir victorieux de Janick Fischer…

A noter enfin le retour au jeu de Colby Genoway huit mois et deux opérations après sa dernière apparition sous le maillot lausannois. Le Canadien a remplacé au pied levé Pesonen, rentré malade de son périple avec l’équipe de Finlande.

LHC - Rapperswil 3-4 tab (0-2 2-1 1-0 0-0)
Malley. 5927 spectateurs.
Arbitres: MM. Massy et Popovic.
Buts: 3e Thibaudeau 0-1, 5e Persson (Fransson, Danielsson/5c4) 0-2, 29e Déruns (Miéville, Gobbi) 1-2, 37e Persson (Neukom) 1-3, 39e Gobbi (S. Fischer) 2-3, 49e J. Fischer (Stalder, Neuenschwander) 3-3.
Tirs au but: Danielsson rate, Genoway rate, Obrist 0-1, Miéville rate, Persson rate, Genazzi rate, Rizzello 0-2, Déruns rate.
LHC: Caminada; Gobbi, Leeger; Lardi, J. Fischer; Genazzi, Rytz; Stalder; Genoway, Hytönen, Bang; Louhivaara, Miéville, Déruns; Neuenschwander, Froidevaux, Herren; Conz, Savary, Augsburger; S. Fischer.
Rapperswil: Wolf; Hächler, Walser; Fransson, Sataric; Nodari, S. Berger; Grigioni; Danielsson, Persson, Neukom; Friedli, Obrist, Murray; N. Berger, Hürlimann, Rizzello; Pedretti, Heitzmann, Thibaudeau; R. Schmutz.
Pénalités: 6x2’ contre LHC et 6x2’ contre Rapperswil.Notes: LHC sans Huet, Seydoux, Antonietti (blessés) ni Pesonen (malade). (24 heures)

Créé: 11.11.2014, 22h26

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.