Le LHC a passé le test Zoug avec mention «très bien»

Hockey sur glaceLes Lions ont rendu une excellente copie, mardi soir à la Vaudoise aréna, face à l'un des grands favoris au titre (2-1).

Matteo Nodari félicite Cory Emmerton, auteur du but du break mardi soir face à Zoug.

Matteo Nodari félicite Cory Emmerton, auteur du but du break mardi soir face à Zoug. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quoi de plus révélateur comme examen de passage qu’une confrontation face à l’armada zougoise? Lausanne avait retrouvé une certaine assise défensive depuis six matches de championnat (9 buts encaissés). Mardi soir à la Vaudoise aréna, il l’a brillamment confirmé en rendant une copie référence en la matière, contre l’un des grands favoris au titre (2-1).

Compacité, intensité, discipline tactique, anticipation, simplicité, solidarité (19 tirs bloqués). En un mot: maîtrise. Emmenés par une paire Lindbohm-Frick excellente, les Lions ont réuni tous les ingrédients qu’il fallait; box play compris (4 pénalités tuées). Et le gardien titularisé dans la cage lausannoise - un très bon Stephan, mardi - a comme par enchantement bouclé une septième rencontre d’affilée en National League (deux pour Boltshauser) avec un pourcentage d’arrêts supérieur à 93%.

Que d'occasions!

Au contraire de vendredi dernier sur la glace de Genève, le LHC s’est en outre également montré convaincant offensivement. Fait des plus intéressants, il est parvenu à générer du danger (et comment!) avec ses trois premières lignes. Seul hic: il a été particulièrement maladroit à la conclusion, si l’on songe à la bonne dizaine de grosses occasions qu’il s’est créées entre l’ouverture du score de Vermin (4e, décalage parfait de Frick) et le but du break signé Emmerton (47e). L’inefficacité en power play (0/3 mardi) du plus mauvais élève de la Ligue dans la spécialité n’y est sans doute pas étrangère.

Et de 6 à la maison!

On pinaille, mais Lausanne aurait pu le regretter, face à Zoug. Notamment si les tentatives d’Hofmann de la 37e et de la 41e avaient trouvé autre chose que le poteau. Toujours est-il que les hommes de Ville Peltonen ont tenu bon, histoire d’allier la victoire (la 6e de suite à domicile toutes compétitions confondues) à la manière. C’est toujours mieux pour la confiance. D’autant plus avant de recevoir le leader Zurich, vendredi.

Lausanne - Zoug 2-1 (1-0 0-0 1-1)
Vaudoise aréna, 7887 billets vendus.
Arbitres: MM. Lemelin, Nikolic; Kovacs, Gnemmi.
Buts: 4e Vermin (Frick, Bertschy) 1-0, 47e Emmerton 2-0, 55e Albrecht (McIntyre) 2-1.
Lausanne: Stephan; Heldner, Junland; Lindbohm, Frick; Grossmann, Genazzi; Nodari; Bertschy, Jeffrey, Vermin; Moy, Jooris, Kenins; Almond, Emmerton, Herren; Antonietti, Froidevaux, Leone; Traber.
Entraîneur: Peltonen.
Zoug: Genoni; Diaz, Stadler; Schlumpf, Alatalo; Morant, Zgraggen; Zryd, Thiry; Klingberg, Kovar, Hofmann; Martschini, Lindberg, Bachofner; Simion, McIntyre, Leuenberger; Langenegger, Albrecht, Zehnder.
Entraîneur: Tangnes.
Pénalités: 5x2’ contre Lausanne; 5x2’ contre Zoug.
Notes: Lausanne sans Oejdemark ni Wärn (surnuméraires). Zoug sans Schnyder, Senteler ni Thorell (blessés). Tirs sur les montants: 37e Hofmann, 41e Hofmann. 58’19 Zoug demande un temps-mort et joue sans gardien jusqu’à la fin.

Créé: 22.10.2019, 22h20

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.