LHC: Vite un renfort, mais de quel type?

Hockey sur glaceLa défaite du LHC face à Ge/Servette, samedi, a mis en lumière la nécessité de recruter un étranger. Reste à savoir à quel poste.

Le LHC de Yannick Herren s'est incliné aux tirs aux buts, samedi soir face à Ge/Servette (4-3).

Le LHC de Yannick Herren s'est incliné aux tirs aux buts, samedi soir face à Ge/Servette (4-3). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’était le match à ne pas perdre et Lausanne l’a perdu. Certes en engrangeant un point (après avoir mené 3-1 à la 32e), mais tout de même; les Lions ont raté l’occasion de prendre leurs distances et un certain ascendant psychologique sur un adversaire direct, au bout d’un derby lémanique - le dernier du tour de qualification - qui aura mis en lumière la nécessité de recruter rapidement un renfort importé.

Malgré l’alignement de trois joueurs étrangers seulement, le LHC n’a pas présenté une formation qui semblait inférieure à Ge/Servette sur le papier, samedi soir à Malley 2.0. Loin de là. Il en sera de même mardi et vendredi face à Langnau et Ambri, deux autres concurrents dans la lutte pour une place en play-off contre qui tout résultat défavorable fera office de mauvaise opération au cours d’un mois de janvier aussi intense que crucial.

Mais cette équipe paraît trop diminuée par les absences et les méformes pour aborder la suite sans activer une sixième licence étrangère (sur les huit autorisées jusqu’à mi-février). Reste à décider pour quel profil opter. Et c’est bien là tout le nœud du problème du directeur sportif Jan Alston et de son staff technique. Ceux-ci s’étaient laissés du temps pour trancher entre l’engagement d’un gardien ou d’un défenseur avec les longues indisponibilités de Luca Boltshauser et de Jonas Junland? Il convient désormais également de savoir s’il ne faudrait pas jeter son dévolu sur un attaquant.

Car si la prestation livrée face à Ge/Servette a soulevé un manque, elle a été décevante à trop d’égards pour identifier lequel des domaines était le plus préoccupant. Devant les buts, Sandro Zurkirchen a réalisé sa «traditionnelle» erreur d’inattention (sur le 1-1 de Wingels à la 22e). Alors que Petteri Lindbohm a rempli son quota de boulettes du moment sur la réduction du score qui a relancé les Aigles (35e Bozon 3-2). A se demander si le défenseur finlandais n’a pas un souci avec son statut de «patron» de l’arrière-garde depuis l’accident de Junland. Offensivement? Privé de Torrey Mitchell (sévèrement commotionné la veille à Zoug) et avec un Dustin Jeffrey visiblement toujours gêné par une blessure au bas du corps, le LHC a globalement semblé léger.

Statistiques étonnantes

Au final, il a donné l’impression de subir comme rarement à domicile cette saison (7x2’ de pénalité et 47 tirs concédés malgré 28 shoots bloqués). Et cela dans un fameux match à six points et alors qu’il était en train de consolider une forme d’invincibilité à Malley 2.0 (5 victoires d’affilée avant samedi). Suffisamment inquiétant pour accélérer le processus de recrutement d’un joueur importé.

Avec un retour à l’entraînement collectif de Boltshauser programmé dans deux semaines (ce sera pour fin février concernant Junland), il y a fort à parier que cela se jouera entre un défenseur et un attaquant. Cela dépendra aussi de l’état de santé exact de Jeffrey et des pronostics quant à l’évolution de la commotion de Mitchell, qui a pu quitter l’hôpital de Zoug samedi soir après 24 heures d’observation.

Créé: 13.01.2019, 16h54

Articles en relation

Genève s'offre le derby lémanique au bout du suspense

Hockey sur glace Le LHC s'est incliné aux tirs au but face au GSHC (3-4) à Malley 2.0. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.