Marti, de l’anonymat à la piste aux étoiles

Hockey sur glaceLe Vaudois, prêté par Berne en Swiss League, a été l’invité surprise du match de gala contre New Jersey Devils (NHL), lundi.

Aurélien Marti (en rouge), derrière Stefan Noesen, a vécu un moment inoubliable en se retrouvant sur la glace face aux Devils.

Aurélien Marti (en rouge), derrière Stefan Noesen, a vécu un moment inoubliable en se retrouvant sur la glace face aux Devils. Image: KEYSTONE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cet été, au moment de parapher son entente avec le CP Berne, Aurélien Marti n’imaginait pas que cette griffe l’aurait fait évoluer quelques mois plus tard face à Nico Hischier et son équipe de New Jersey, dans une PostFinance Arena blindée. Et dire qu’il avait disputé tout le début de saison avec Langenthal où les Ours l’ont prêté. «C’est vrai que l’écart entre les deux mondes peut surprendre», nous a-t-il expliqué tout sourire. L’ancien junior du LHC n’a pas eu le temps de trop gamberger. Mal dormir avant une échéance de cette importance? Pas eu «la chance». «Je me suis entraîné quelques jours avec Berne car Langenthal était en pause. Mais le matin du match, je pensais m’asseoir en tribunes. Et j’aurais déjà été content d’être là (rires).»

Une blessure, et hop!

Son entraîneur, Kari Jalonen, lui a appris la bonne nouvelle le matin même. Untersander étant blessé, Aurélien Marti était le prochain sur la liste. Quelques heures plus tard, il enfilait le maillot brodé de son nom avec une inscription souvenir pour cette rencontre si spéciale. «Celui-ci sera en bonne place dans mes souvenirs», a-t-il remarqué.

Après les hymnes nationaux, Aurélien Marti n’a pas eu le temps d’avoir les genoux qui tremblent. Après quatre minutes, il était envoyé sur la glace en compagnie du jeune Yannick Burren. La ligne adverse? Celle de Nico Hischier et Taylor Hall. La star du hockey suisse et le MVP de la saison dernière (trophée du meilleur joueur de la ligue). Rien que ça. «Je n’ai pas pu me poser trop de questions, rigole-t-il. Je me suis retrouvé là au milieu avec tout ce monde. Mais à la fois, je devais faire mon travail. Sur la glace, ce n’est pas simple de profiter.» Avec deux tirs bloqués, il a fait ce pourquoi Berne avait décidé de le signer. Défenseur infatigable, il a fait bonne figure face à une concurrence inédite pour lui.

Recalé au LHC

Et dire que sa dernière rencontre se déroulait quelques jours plus tôt au Schoren de Langenthal, face à Stefan Mäder et aux Souris d’Olten. Moins clinquant (sans faire offense à Mäder) que Nico Hischier et les New Jersey Devils, vous en conviendrez. «Mais la réalité, c’est ça et non ce match contre une équipe de NHL», coupe celui qui ambitionne de se faire sa place en National League. Pour l’heure, il navigue entre Berne et Langenthal. Mercredi, à Genève, il était à nouveau surnuméraire avec le CP Berne. «Pour être honnête, je ne suis actuellement sûr de rien pour mon avenir. Ce que je sais, c’est que j’ai un contrat avec Berne et que la concurrence est rude pour se faire une place.»

Mais Marti (24 ans) est habitué à devoir se battre pour sa place. Au terme de ses juniors à Lausanne en 2014, il n’avait pas été conservé. Prêté en deuxième division, à Martigny, il s’est peu à peu imposé comme un arrière fiable. En 2016, il a même remporté le titre national avec Langenthal en étant l’un des pions essentiels de l’équipe de Haute-Argovie. Si bien que Berne l’avait déjà convoqué à deux reprises la saison dernière pour disputer des bouts de matches en National League. Mais de là à imaginer affronter un jour une équipe de NHL… «Si vous êtes surpris de m’avoir vu sur la glace, imaginez-vous à ma place», a-t-il souri.

Créé: 04.10.2018, 23h18

Articles en relation

À force de balbutier son hockey, le LHC a été puni

Hockey sur glace Les Lions ont été battus sur la glace de la lanterne rouge Rapperswil, mardi soir. Ils ont plié à 22 secondes de la troisième sirène. Plus...

Théo Rochette: «Bienvenue chez moi, au Québec»

Mon exil vers le rêve L'ancien junior du LHC (16 ans) raconte son quotidien en Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), avec les Saguenéens de Chicoutimi. Plus...

Les Lausannois ont appris à s’économiser en défense

Hockey sur glace Gros point faible de la saison passée, l’arrière-garde du Lausanne HC semble s’être consolidée durant l’été. Le point avant le déplacement à Rapperswil. Plus...

Lausanne se défait facilement de Zoug

Hockey sur glace Lausanne s’est imposé 4-2 face à Zoug lors d’un match décalé de la 5e journée de National League. Plus...

Peltonen: «Sur le long terme, on doit moins se découvrir»

Hockey sur glace Lausanne s’est incliné 4-3 à Lugano. Pour son coach Ville Peltonen, le LHC doit être plus sobre en défense. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...