Passer au contenu principal

Plongée dans un hockey vaudois qui inquiète

Alors qu’aucun Vaudois ne joue pour le LHC, les meilleurs autres clubs du canton sont à la peine en 1re ligue. Pourquoi?

Les juniors Élite du LHC entraînés par Yves Sarault avaient atteint la finale du championnat de Suisse en mars 2019.
Les juniors Élite du LHC entraînés par Yves Sarault avaient atteint la finale du championnat de Suisse en mars 2019.
FLORIAN CELLA

Il y a moins de deux ans, Star Forward figurait dans le dernier carré en MySport League (3e division nationale). Fort de son partenariat avec le Lausanne HC, une promotion du club morgien en Swiss League ne devait dès lors plus n’être qu’une question de temps. Le vieux projet pyramidal du hockey vaudois allait enfin prendre forme. Ce rêve n’est plus qu’une illusion. Relégué au terme d’un exercice ubuesque, Star Forward occupe aujourd’hui le 11e et dernier rang en 1re ligue. Après avoir commencé la saison par treize (!) défaites successives, l’équipe désormais coachée par Jo Lussier a tout de même su quelque peu relever la tête ce dernier mois. «Mis à part deux joueurs, explique-t-il, tout le monde est parti et ma mission est de reconstruire avec des jeunes. Sans pression particulière puisqu’il n’y aura pas de relégué.» Et si aucun club de ce groupe Ouest ne tombera en 2e ligue, c’est uniquement «grâce» au retrait de Villars, l’été dernier.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.