Sarault: «J'aimerais voir de l'engagement physique»

Hockey sur glaceL'ancien assistant du LHC (44 ans) a dirigé son premier entraînement, au lendemain de l'éviction de Dan Ratushny. Impressions.

Le Canadien Yves Sarault assure l'intérim post licenciement de Dan Ratushny.

Le Canadien Yves Sarault assure l'intérim post licenciement de Dan Ratushny. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Yves Sarault, comment avez-vous vécu ce premier entraînement en tant que coach principal du LHC?
J'ai vu de l'enthousiasme, de l'intensité. Après, ce n'était pas une séance évidente. A vrai dire, on ne fait généralement pas ce genre d'entraînement la veille d'un match (ndlr: à Ambri, vendredi soir). Reste qu'il faut bien essayer d'apporter quelque chose de nouveau. Mais de petits changements seulement, sans trop en demander, vu le timing.

Comment se sont déroulées les dernières 24 heures pour vous?
J'ai appris le licenciement de Dan en même temps que vous, ou quelques minutes avant, peut-être. Ensuite, on s'est mis au boulot avec Rikard Franzén (ndlr: toujours adjoint), notamment avec des analyses vidéo, histoire de préparer au mieux le déplacement d'Ambri. L'avantage, c'est qu'on ne débarque pas de nulle part. Lui faisait déjà ce travail auparavant, il maîtrise ça et connaît très bien la ligue ainsi que les joueurs qui la composent. De mon côté, même si mon rôle a changé, je suis aussi au club depuis quelques années, que ce soit à la tête des juniors élite ou en qualité d'assistant de la première équipe (ndlr: depuis 2014). Tous les joueurs repartent de zéro au niveau de la concurrence interne, mais disons que je suis conscient de qui est capable de quoi.

Que doit-on attendre du LHC d'Yves Sarault?
Tout ne va pas se mettre en place en un claquement de doigts, mais j'aimerais voir un rythme très élevé, de la fluidité, de la projection rapide vers l'avant, des pucks sur le but, du trafic et surtout plus d'engagement physique dans les deux zones décisives. Tout le monde m'a connu en tant que joueur...

Vous êtes officiellement entraîneur ad intérim. Croyez-vous en la possibilité d'occuper votre poste davantage que quelques semaines?
Je ne me projette pas. Une opportunité s'est présentée, je l'ai saisie, je vais tenter d'amener du positif, de l'énergie, mais je vais avancer au jour le jour. (24 heures)

Créé: 12.10.2017, 13h14

Articles en relation

Les dessous d’une séparation inévitable

Hockey sur glace Le LHC a licencié son entraîneur, Dan Ratushny, au lendemain d’une victoire face à Ge-Servette. Etonnant? Oui et non. Autopsie d’un divorce. Plus...

Alston: «C'était à notre tour de réagir»

Hockey sur glace Le directeur sportif s'explique sur le licenciement de Dan Ratushny intervenu mercredi, au lendemain de la victoire du LHC face à Genève (8-4). Plus...

LHC: Dan Ratushny démis de ses fonctions

Hockey sur glace Le club vaudois a annoncé le licenciement de son entraîneur canadien mercredi. Plus...

LNA

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

La drague au parlement fédéral (paru le 16 décembre 2017)
(Image: Valott) Plus...