Théo Rochette: «Je m’épanouis à Québec»

Mon exil vers le rêveL’ancien junior du LHC (17 ans) raconte son quotidien en Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), avec les Remparts de Québec.

Image: VANESSA CARDOSO

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Ça fait un mois environ que j’ai été échangé de Chicoutimi à Québec. Et je commence à me sentir à l’aise. Il m’a fallu un petit moment pour m’acclimater. La preuve: après neuf matches, je ne comptais que deux assists. Mais désormais, ça va mieux (ndlr: 10 points sur les 9 dernières rencontres). Et Patrick Roy y est pour beaucoup.

»Il m’avait promis des responsabilités? Eh bien je suis servi. J’enchaîne les minutes de jeu avec un rôle en vue, ce qui n’était plus tout à fait le cas à Chicoutimi. Le coach a du reste une vision différente de l’entraîneur que j’avais chez les Saguenéens, où on devait suivre un système assez rigoureux. Ici, on a des libertés, offensivement. La créativité est encouragée et ça me correspond mieux. Je joue de manière plus libérée. Avec davantage de confiance. Pour Patrick Roy, l’erreur est admise, tant qu’on travaille derrière pour la rattraper. Je n’étais pas habitué à tout ça. Voilà pourquoi il m’a fallu un peu de temps pour m’adapter.

»Et puis, il est proche de nous, à l’écoute des joueurs. C’est un réel privilège de pouvoir échanger de la sorte avec un tel champion, quadruple vainqueur de la Coupe Stanley. Dans mon cas précis, il a constaté que je commençais à me prendre la tête avec ma production offensive à quelques mois de la draft. Alors il m’a rassuré, en me rappelant notamment que lui n’avait été repêché qu’au troisième tour, à l’époque. Il m’a fait comprendre qu’un repêchage en première ronde ne garantit rien. Que ce n’est pas ce qui compte. Que l’essentiel, c’est la façon de jouer. Pas le nombre de points inscrits où la position lors de la draft.

»Dans ce sens, il nous aide à devenir les meilleurs joueurs possibles, en adéquation avec les exigences actuelles de la NHL. Il sait ce que les scouts ou les organisations recherchent et comment on doit développer notre jeu dans cette direction. Honnêtement, c’est un vrai bonheur d’être là. Je m’épanouis chez les Remparts de Québec.»


Abonnez-vous à notre nouvelle newsletter LHC

Vous êtes fan du Lausanne Hockey Club et vous ne voulez manquer ses dernières actualités sous aucun prétexte? N'attendez plus! Inscrivez-vous dès maintenant à notre nouvelle newsletter, «La Tribune des Lions», et recevez chaque mardi de match toutes les infos sur votre équipe préférée et bien plus encore.

Créé: 03.02.2020, 16h47

Articles en relation

«Cet échange, c’est aussi un rêve qui se réalise»

Mon exil vers le rêve L’ancien junior du LHC (17 ans) raconte son quotidien en Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), avec les Remparts de Québec. Plus...

Théo Rochette: «Cette mononucléose m’a rassuré»

Mon exil vers le rêve L’ancien junior du LHC (17 ans) raconte son quotidien en Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), avec les Saguenéens de Chicoutimi. Plus...

Théo Rochette: «Un été à la vitesse grand V»

Mon exil vers le rêve L’ancien junior du LHC (17 ans) raconte son quotidien en Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), avec les Saguenéens de Chicoutimi. Plus...

Théo Rochette: «Prochain arrêt: Montréal»

Mon exil vers le rêve L’ancien junior du LHC (17 ans) raconte son quotidien en Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), avec les Saguenéens de Chicoutimi. Plus...

Théo Rochette: «Être le petit jeune, mode d’emploi»

Mon exil vers le rêve L’ancien junior du LHC (16 ans) raconte son quotidien en Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), avec les Saguenéens de Chicoutimi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.