Tobias Stephan a été phénoménal

Hockey sur glaceLe dernier rempart a permis au LHC de briser le signe indien et de réaliser un hold-up à Genève (3-0).

Tobias Stephan a réalisé 38 parades, jeudi soir aux Vernets.

Tobias Stephan a réalisé 38 parades, jeudi soir aux Vernets. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est ce qu’on appelle un festival. Et honnêtement, c’était limite indécent. Songez un peu: à l’heure de la seconde pause, jeudi soir, Ge/Servette menait 31-9 aux tirs cadrés et avait touché les montants à deux reprises. Mais c’est le LHC qui était devant au tableau d’affichage. De deux longueurs . En difficulté lors des deux seuls derbies lémaniques qu’il avait disputés jusque-là (62,5% et 89,3% d’arrêts), Tobias Stephan a dégoûté les Aigles les uns après les autres, quand il n’a pas bénéficié d’une certaine baraka. Et en plus le gardien lausannois (38 arrêts au total pour son 4e blanchissage de la saison) n’a pas toujours été aidé par ses coéquipiers, à la peine défensivement comme offensivement pendant deux tiers.

Deux inspirations signées Joel Vermin (à l’origine du 1-0 de Jeffrey) et Josh Jooris (quelle passe pour Leone sur le 2-0). C’est à peu près tout ce que les Lions ont proposé de concret, hormis le show exceptionnel de Stephan pour sa sixième titularisation d’affilée. Et un box play qui continue à faire ses preuves (89,66% d’efficacité sur les 11 derniers matches) dans le sillage d’un Jooris si précieux.

Le top 4 possible

Inutile de dire que c’est un joli hold-up que le LHC a réalisé aux Vernets. Mais que cela doit faire du bien, après avoir laissé filer plusieurs derbies romands en étant la meilleure équipe sur la glace cette saison. Après huit revers face à Ge/Servette et FR Gottéron, les Lions ont donc vaincu le signe indien. Qu’importe la manière, au final. Avec trois étrangers et sans Ronalds Kenins (blessé), les hommes de Ville Peltonen se sont refait une santé au niveau psychologique face aux Aigles. C’est non-négligeable. D’autant que les deux rivaux lémaniques pourraient se retrouver en quarts de finale des play-off.

A ce propos, Lausanne s’est également relancé dans la course au top 4, où il n’a plus que huit points de retard sur Genève avec trois matches en moins au compteur. Et un ultime derby à disputer le 28 février au bout du lac.

Ge/Servette - Lausanne 0-3 (0-2 0-0 0-1)
Les Vernets, 7135 spectateurs (à guichets fermés).
Arbitres: MM. Stricker, Fluri; Progin, Gnemmi.
Buts: 9e Jeffrey (Vermin, Grossmann) 0-1, 16e Leone (Jooris, Moy) 0-1, 58e Almond (cage vide) 0-3.
Ge/Servette: Mayer; Karrer, Maurer; Jacquemet, Tömmernes; Le Coultre, Kast; Smons; Miranda, Fehr, Winnik; Bozon, Richard, Rod; Wingels, Smirnovs, Patry; Wick, Berthon, Douay; Maillard.
Lausanne: Stephan; Grossmann, Genazzi; Lindbohm, Frick; Heldner, Holm; Nodari, Oejdemark; Bertschy, Jooris, Leone; Antonietti, Jeffrey, Vermin; Moy, Almond, Herren; Traber, Froidevaux, Roberts.
Pénalités: 6x2’ contre Ge/Servette; 6x2’ contre Lausanne.
Notes: Ge/Servette sans Mercier, Völlmin, Riat ni Fritsche (blessés). Lausanne sans Emmerton ni Kenins (blessés). Tirs sur le poteau: 23e Fehr, 29e Rod.


Abonnez-vous à notre nouvelle newsletter LHC

Vous êtes fan du Lausanne Hockey Club et vous ne voulez manquer ses dernières actualités sous aucun prétexte? N'attendez plus! Inscrivez-vous dès maintenant à notre nouvelle newsletter, «La Tribune des Lions», et recevez chaque mardi de match toutes les infos sur votre équipe préférée et bien plus encore.

Créé: 30.01.2020, 22h11

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.