Valentin Borlat réussit un retour prometteur au LHC

Hockey sur glaceMalgré la défaite concédée à Bienne, l’ex-junior du Moju a livré une performance encourageante avec sa future équipe.

Comme Marti et Borlat, Caminada a fait son retour dans l’alignement lausannois.

Comme Marti et Borlat, Caminada a fait son retour dans l’alignement lausannois. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Qui a dit que ce tour de classement ne servait à rien? Certainement pas Pascal Caminada, Valentin Borlat et Aurélien Marti.

Rarement utilisé par Heinz Ehlers cette saison, le substitut de Cristobal Huet profite du temps de jeu qui lui est accordé pour montrer que le LHC peut toujours compter avec lui en cas de coup dur de l’inamovible titulaire. Solide il y a neuf jours à Ambri, Caminada a été excellent samedi à Bienne. Sans un gardien aussi inspiré, les Lions seraient d’ailleurs probablement revenus du Seeland avec une lourde défaite dans leurs bagages.

Les absences simultanées de Gobbi, Leeger et Stalder, tous légèrement blessés, ont fait deux autres heureux. Eliminés vendredi soir en demi-finale des play-off de LNB avec Red Ice, Valentin Borlat et Aurélien Marti, deux joueurs issus du Moju lausannois, ont aussitôt été rappelés à Malley par Jan Alston. Si, pour le second, il ne s’agit que de quelques matches destinés à emmagasiner un peu d’expérience avant de retourner parfaire son développement à Martigny, le retour au bercail de Borlat est appelé à se prolonger. «C’est vrai et j’en suis très heureux, se réjouit le défenseur avec un large sourire. Ces trois dernières années en LNB – une à La Chaux-de-Fonds et deux à Martigny – m’ont permis de bien progresser. C’était un passage obligé pour moi. Grâce à beaucoup de temps de jeu et à ces responsabilités que l’on m’accordait de plus en plus, j’ai pu franchir un palier et ainsi être rappelé à Malley. A moi maintenant de tout faire pour montrer au coach, dès la reprise en août, que je mérite cette confiance.»

Une même frustration

En attendant un été qui s’annonce laborieux – le défenseur doit prendre encore quelques petits kilos de muscle – Valentin Borlat (24 ans en mai) a pu avoir un léger avant-goût de ce qui allait l’attendre. «Il s’agissait de mon premier match de LNA, rappelle-t-il, mais je crois qu’avec Aurélien nous nous en sommes plutôt bien sortis. Même si ce n’était qu’une rencontre du tour de classement, j’ai aussi pu me rendre compte que le jeu était très différent de celui qu’on pratique en LNB. Tout va non seulement plus vite, mais la façon de jouer est encore beaucoup plus simple, directe et moins hachée. Mais bon, c’était vraiment une bonne première expérience pour moi.»

Cette entrée en matière prometteuse, les deux jeunes défenseurs auront très certainement l’occasion de la confirmer mardi à Langnau puis jeudi contre Ambri. Dans un contexte idéal puisqu’il n’y aura pas la moindre pression sur leurs épaules. «C’est vrai que les circonstances sont bonnes, admet Borlat, même si, dans un premier temps, je craignais éprouver quelques difficultés en étant aligné quelques heures seulement après notre élimination en prolongation face à Rapperswil, vendredi soir. Mais, lors de la pratique de ce matin (samedi), je me suis vite aperçu que les jambes répondaient bien. Et puis, conclut le défenseur, le fait de rejoindre tout de suite Lausanne me permet aussi de digérer un peu mieux cette déception d’avoir été sorti par Rapperswil avec Red Ice. Un 4-0 final qui ne reflète absolument pas ce qu’a été cette série.» (24 heures)

Créé: 13.03.2016, 23h18

Enorme déception pour les Elite du LHC

Entre Berne et le LHC, cette saison se sera jouée pour quelques dixièmes de seconde. On se souvient que l’équipe de Heinz Ehlers avait concédé une égalisation lourde de conséquences à moins d’une seconde du terme, en janvier dernier. En demi-finale des play-off, lors d’un cinquième match décisif, les juniors Elite d’Yves Sarault ont eux aussi cédé dans l’ultime seconde de jeu, hier à la BernArena. Pour s’incliner 4-3 et voir leurs adversaires se qualifier miraculeusement pour une finale qui les opposera aux GCK Lions.

Ce revers est d’autant plus rageant que les Lausannois menaient 2-0 dans cette série au meilleur des cinq matches. Vendredi, à Malley, ils ont laissé passer une grosse opportunité de prendre part à la première finale Elite de l’histoire du Moju en s’inclinant 1-0 à domicile. Hier, enfin, Johnny Kneubühler (auteur d’un doublé) et Cie semblaient bien partis pour l’emporter, eux qui menaient 3-2 à moins de dix minutes de la fin du 3e tiers. Un avantage insuffisant toutefois puisque Berne Future finissait par arracher in extremis sa place en finale.

Bienne - LHC 2-0 (0-0 2-0 0-0)

Tissot Arena. 5276 spectateurs.

Arbitres: MM. Massy et Prugger.

Buts: 26e Sutter (Huguenin, Olausson) 1-0, 28e D. Steiner (Tschantré, Jecker) 2-0.

Bienne: S. Rytz; Fröhlicher, Jelovac; Dufner, N. Steiner; Jecker, Wellinger; Sutter, Huguenin; Herburger, Earl, Schmutz; Moss, Macenauer, Lüthi; D. Steiner, Olausson, Tschantré; Rossi, Haas, Joggi.

LHC: Caminada; Nodari, J. Fischer; Trutmann, Genazzi; Lardi, Ph. Rytz; Borlat, Marti; Walsky, Hytönen, Leblanc; Danielsson, Froidevaux, Déruns; Louhivaara, Miéville, Ryser; Antonietti, Savary, S. Fischer.

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

La caisse maladie demande aux thérapeutes de revoir leurs tarifs à la baisse «pour correspondre aux conditions du marché». Si tel n'est pas le cas, leurs prestations ne seront pas remboursées. Paru le 23 août.
Plus...