Passer au contenu principal

Lorik Cana privé de dessert à Marseille

Expulsé samedi à Lens, l'ex-joueur lausannois ne pourra pas affronter la France mercredi avec l'Albanie. Il est convaincu que ses coéquipiers sont capables d'un bon résultat sur la Cannebière.

Lorik Cana lors de la conférence de presse d'avant-match contre la Suisse.
Lorik Cana lors de la conférence de presse d'avant-match contre la Suisse.
Keystone

Il se réjouissait tellement d’affronter la France, mercredi prochain à Marseille, qu’il en avait forcément gros sur la patate. Peut-être même qu’une fois qu’il a rejoint les vestiaires, à 15h38, le capitaine de l’Albanie a fondu en larmes. C’est même probable.

Pour un tacle trop appuyé sur Dzemaili (23e) puis une main volontaire devant Seferovic (36e), Lorik Cana va rater ses retrouvailles avec le Vélodrome. «Au départ, je ne savais pas de quel côté l’arbitre allait siffler et quand je me suis aperçu que c’était pour «eux», j’ai compris que c’était le deuxième, que c’était fini pour moi...»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.