Passer au contenu principal

Pour le LS, «le rêve est toujours permis»

Malgré la victoire de samedi, face à Sion (3-1), le LS a livré une première moitié de saison très insuffisante. Président du club, Alain Joseph évoque ce parcours et les perspectives pour 2014.

Alain Joseph, toujours réaliste, veut encore y croire
Alain Joseph, toujours réaliste, veut encore y croire
Philippe Maeder

Quel regard portez-vous sur cette première moitié de saison ? Beaucoup d’erreurs ont été commises. Cela dit, je trouve que l’équipe ne méritait pas d’avoir 4 points seulement après 17 matches (ndlr : avant le LS – Sion de samedi, 3-1). Si je devais formuler un seul regret, ce serait d’avoir poursuivi avec Laurent Roussey comme entraîneur. Je n’ai pas envie, et il ne serait pas juste de l’accabler, mais je le dis aujourd’hui : j’ai commis une erreur.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.