Anthony Koura, l’homme qui doit porter Lausanne jusqu’au but

FootballLe nouvel attaquant du LS se sait très attendu. Le successeur de Rapp devra très vite justifier le choix de ses dirigeants.

Anthony Koura, qui a signé jusqu'en juin 2021, espère bien relancer sa carrière sous le maillot du LS.

Anthony Koura, qui a signé jusqu'en juin 2021, espère bien relancer sa carrière sous le maillot du LS. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Personne ne sait combien Simone Rapp, devenu indésirable à la Pontaise, marquera de buts ce printemps sous le maillot du FC Saint-Gall en Super League. Dans un contexte plus favorable pour lui, peut-être s’y épanouira-t-il en claquant but sur but, allez savoir. Ce qui est par contre sûr, c’est que Giorgio Contini n’entendait pas entamer la course-poursuite contre Servette (qu’il imagine) et jouer la promotion (ce qui lui est demandé) avec le grand escogriffe tessinois (1,93 m), dont le profil n’a jamais collé au style que cherche à inculquer le technicien du LS. Pour remplacer leur buteur maudit, le club vaudois et son coach ont jeté leur dévolu sur le Franco-Burkinabé Anthony Koura, 25 ans, un gabarit plus léger (1,73 m pour 70 kg), en espérant surtout avoir gagné au change.

Avec Pogba et Varane

Il faudra pour cela se montrer plus fort que les statistiques. En épluchant celles-ci, on s’aperçoit que le bilan de l’ancien attaquant de Nancy (en L1 puis L2) se limite, depuis deux ans et demi, à trois buts en 49 apparitions alors que le pourtant si décrié Rapp, dans le même temps, en plantait 41 en 84 matches toutes compétitions confondues. Bien sûr, Anthony Koura n’est pas n’importe qui. En sélections juniors, il a joué aux côtés de Paul Pogba et de Raphaël Varane sous le maillot des Bleus avant de snober quelques années plus tard Marseille qui souhaitait l’enrôler, préférant privilégier l’offre de Nancy, lui garantissant alors davantage de temps de jeu, ce qui ne fut pas le cas. Chacun sa vie, chacun son destin. Le voici à présent à la Pontaise, où il a été présenté en même temps que le défenseur serbe Nikola Boranijasevic, la deuxième recrue du mercato vaudois.

«J’ai été séduit par le projet du LS, reprend-il. C’est ce dont j’avais besoin pour me remotiver»

Si les flatteuses références de l’homme qui s’était révélé sous le maillot de Nîmes en 2016 peuvent impressionner – Arsenal et Monaco s’étaient également montrés intéressés –, Koura devra très vite, au plus tard dès la reprise, justifier qu’il peut être le grand attaquant qui conduira Lausanne en Super League. C’est en tout cas ce que l’on va lui demander et pourquoi il a été recruté. «Il faudra que je sois efficace, c’est le rôle d’un buteur de l’être, reconnaît le nouveau No 11 de la Pontaise. Mais je ne me suis pas fixé l’objectif de marquer 20 buts par exemple. Si je peux aider l’équipe à gagner en offrant des passes décisives, cela me va aussi…»

Entre blessures à répétition (dont une ennuyeuse fracture d’une vertèbre dorsale) et choix tactiques le condamnant au banc, Koura sort d’une longue période de disette. S’il a choisi de poser ses valises à Lausanne, c’est donc pour y relancer sa carrière aussi, lui dont la valeur marchande a considérablement chuté, passant de 1,5 million de francs en 2016 à 720 000 francs aujourd’hui. «J’ai été séduit par le projet du LS, reprend-il. C’est ce dont j’avais besoin pour me remotiver. À Nancy, c’était la galère, une sorte d’enterrement. […] Quand ça se passe mal, les torts sont souvent partagés.»

Pour Koura, le LS représente ainsi l’opportunité d’un nouveau départ. Et pour Contini, l’assurance de jouer comme il l’entend. «Anthony possède un registre que l’on n’avait pas, nous offrant davantage de possibilités», assure son nouvel entraîneur. Koura doit surtout s’imposer comme le buteur qu’un candidat à la promotion se doit de compter dans ses rangs. À l’image de Raphaël Nuzzolo, auteur de 26 buts avec Ne/Xamax la saison dernière. Quand Lausanne avait fêté sa remontée en Super League en 2016, Jocelyn Roux, avant de filer à Wil, lui avait à l’époque assuré 13 buts. Rapp parti, le meilleur buteur du LS s’appelle dorénavant Andi Zeqiri (4 buts). Et il est le plus souvent remplaçant. (nxp)

Créé: 09.01.2019, 17h53

Articles en relation

Anthony Koura, l’homme qui doit porter Lausanne jusqu’au but

Football Le nouvel attaquant du LS se sait très attendu. Le successeur de Rapp devra très vite justifier le choix de ses dirigeants. Plus...

Deux arrivées au FC Lausanne-Sport

Football Le Serbe Nikola Boranijasevic et le Burkinabé Anthony Koura seront officiellement présentés mercredi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.