Celestini relance Custodio et c’est une belle surprise

FootballAu coeur du système, le jeune joueur a séduit. Il fut l’un des hommes en vue du LS contre Wil.

Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les cartes sont redistribuées et tout le monde semble très concerné. Mais dans le 4-2-3-1 privilégié par Fabio Celestini, deux joueurs s’illustrent particulièrement au cœur de l’équipe, devant la défense: Ming et Custodio, tous deux nés en 1995 et tous deux titulaires lors des deux premiers matches du nouvel entraîneur du LS.

Le premier plaît dans son rôle de ratisseur, le second – qui avait un peu disparu ces derniers mois – séduit par la qualité de sa passe et sa vision du jeu. «C’est un poste où j’ai souvent évolué avec les jeunes, explique Olivier Custodio. Gabriele puis Simone m’avaient parfois positionné un peu plus haut. Mais là je me sens bien, avec pas mal de liberté.» Passeur décisif (sur l’action du 3-0), Custodio aurait pu être buteur également, en deux occasions au moins, avec une frappe détournée par le gardien (57e) puis une autre sur le poteau (66e).

Custodio a du foot, c’est certain. Et ce n’est pas un hasard si Celestini l’apprécie. «Il ressemble un peu au joueur que j’étais, note le coach. Il ne paie pas de mine, mais il est souvent juste. Si une équipe veut la maîtrise du ballon, elle a besoin de joueurs comme lui.»

Le coach surpris en bien
La remarque a bien sûr valeur de compliment. A Custodio maintenant – et aux autres jeunes joueurs lausannois – d’en faire bon usage! «Je ne m’attendais pas à voir autant de jeu, autant de tranquillité dans l’équipe, avoue Celestini. Surtout sur ce terrain difficile. En quatre ou cinq jours supplémentaires de travail, des progrès ont été réalisés, qui laissent présager des choses intéressantes. J’ai bien aimé aussi l’attitude de toute l’équipe. L’entraîneur ne fait que proposer. Après, ce sont les joueurs qui adhèrent ou non. Ce que j’avais vu en spectateur contre Schaffhouse (ndlr: défaite 4-0 pour le dernier match avec Marco Simone) ne reflétait pas leur vraie valeur. Ce qui se passait alors, c’était peut-être à cause d’eux. Mais ce qu’on voit aujourd’hui, c’est grâce à eux.»

Quelque chose s’est donc mis en marche du côté du LS. Le début d’un processus qui demandera encore pas mal de patience et d’ajustements. Mais au moins ça bouge. Et dans le bon sens!

LS - Wil 3-1 (2-0)

La Pontaise: 1100 spectateurs.
Arbitre: M. Huwiler.
Buts: 11e Malonga 1-0, 31e Carvalho 2-0, 64e Savic 3-0, 68e Stillhart 3-1.
Avertissements: 22e Delclos, 26e Marazzi, 37e Muslin, 41e Dupuis.
Lausanne: Fickentscher; Krasniqi, De Pierro, Carvalho, Marazzi; Custodio (74e Hochstrasser), Ming; Malonga (64e Veloso), Delclos, Dessarzin; Dupuis (51e Savic).
Wil: Bukovski; Gonçalves, Lekaj, Matri, Cerrone; Koller (46e Stillhart), Muslin, Sacirovic (74e Scholz), Taipi; Fazli, Audino (75e Keller).
Notes: Lausanne sans Katz, Rippert, Chakhsi (suspendus), Meite, Sinama-Pongolle (blessés). (24 heures)

Créé: 06.04.2015, 17h20

Des jalons intéressants ont été posés

Des buts, quelques séquences collectives vraiment séduisantes, un élan général très positif, le LS de Fabio Celestini a enchaîné samedi soir avec une deuxième victoire consécutive. Les joueurs ont pris du plaisir et le public de la Pontaise a visiblement apprécié cette performance. Un virage a donc été pris, quelques jalons sont posés, qui serviront ces prochains mois à rebâtir une équipe. Dans cette logique, le nouvel entraîneur a poursuivi l’inventaire de l’effectif, qui va lui permettre d’orienter ses choix pour la saison prochaine.

Sur une pelouse lourde, les Lausannois ont montré une envie permanente. Et même si tout n’a pas été parfait, ils ont «fabriqué» suffisamment de football pour mériter leur victoire. C’est d’abord Malonga qui a trouvé l’ouverture, suite à un tir de Delclos (très actif) repoussé par le gardien saint-gallois. Puis le jeune défenseur central Carvalho a exploité un cafouillage consécutif à un coup de coin. Et enfin Savic, bien lancé par Custodio, est parti affronter seul Bukovski. Stillhart a réduit la marque sur une puissante frappe sous la transversale. Plutôt joueur, le Wil de Francesco Gabriele – qui restait sur six matches sans défaite – a contribué à l’intérêt de cette rencontre plaisante à suivre.

Articles en relation

Nouvelle victoire pour le LS de Celestini

Football Performance intéressante pour Lausanne face à Wil. Et succès logique. Plus...

Enfin un succès pour le LS

Football Fabio Celestini fête ses débuts comme entraîneur avec une victoire méritée face au Mont. Plus...

Celestini de retour au LS, mais dans la peau de l’entraîneur

Football Le Lausannois prend le relais de Marco Simone. Un choix qui s’inscrit dans un projet de développement sur le long terme. Plus...

Le LS est en chantier, Celestini pourrait devenir son contremaître

Football L’ancien joueur pourrait se mettre dans la peau de l’entraîneur. Pour autant qu’un vrai projet soit développé. Plus...

Challenge League

Challenge League

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

La caisse maladie demande aux thérapeutes de revoir leurs tarifs à la baisse «pour correspondre aux conditions du marché». Si tel n'est pas le cas, leurs prestations ne seront pas remboursées. Paru le 23 août.
Plus...