Les choix de Celestini ont payé, voilà Lausanne lancé

FootballLes Vaudois ont décroché leur première victoire de la saison, samedi soir à Tourbillon (3-1).

Les joueurs lausannois fête le premier but de Margiotta.

Les joueurs lausannois fête le premier but de Margiotta. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il l’avait préparé toute la semaine à l’entraînement. A coups d’analyses vidéos et de mises en place tactiques, Fabio Celestini avait fait assimiler un nouveau système à ses joueurs. Un dispositif censé renforcer l’assise défensive du LS – après les quatre buts encaissés face à Thoune (4-4) – tout en lui permettant de conserver de l’impact offensivement et, surtout, de s’adapter au mieux aux caractéristiques de son adversaire du samedi soir, le FC Sion.

Deux jours après la victoire de Tourbillon (3-1), la première de la saison lausannoise, force est de constater que le 3-4-3 aligné par le coach vaudois a résonné comme un coup gagnant. Tout d’abord parce qu’il a offert des boulevards à Kololli et Gétaz sur les couloirs. Des boulevards que le second a utilisés à trois reprises de manière décisive: en centrant pour Margiotta sur l’ouverture du score (18e), en obtenant le penalty du 2-1 (73e Torres) et en servant Margairaz sur le troisième but (87e). «On savait que les ailiers sédunois défendaient peu, explique Nicolas Gétaz. On a donc essayé de trouver le système qui nous donnerait le plus d’espace sur les côtés. Ça a plutôt bien fonctionné.»

«J’aurais voulu qu’ils le fassent plus, nuance un Celestini perfectionniste et conscient que son équipe a beaucoup subi après la pause»

L’attaque à trois du Lausanne-Sport a par ailleurs longtemps perturbé les milieux récupérateurs valaisans, obligés d’évoluer plus bas pour défendre. Résultat, Custodio et Araz se sont régalés pendant près d’une mi-temps entre les lignes en jouant à merveille leur rôle de distributeurs. «J’aurais voulu qu’ils le fassent plus, nuance un Celestini perfectionniste et conscient que son équipe a beaucoup subi après la pause. En deuxième période, on a trop souffert parce qu’on n’a pas été capables de suffisamment garder le ballon.»

Au cours d’un match qui a basculé durant une 72e minute de folie (face-à-face manqué de Konaté et penalty pour le LS sur le contre) et qui a vu Castella stopper un penalty de Bia (52e), l’animation tactique n’a pas décidé de tout. Elle a néanmoins fait ses preuves. Défensivement aussi. «Ce système, où on défend à cinq en avançant et non en reculant, est un gage de solidité. On se fait moins piéger dans les espaces, analyse l’entraîneur vaudois. Mais, si ça a marché, c’est également parce que les gars ont su combattre dans les moments difficiles. Ils ont mis énormément de cœur, de courage et de détermination.»

L’apport de Diniz

C’est aussi parce qu’un homme en particulier a amené quelque chose en plus au sein de l’arrière-garde lausannoise: Marcus Diniz. Pour sa première titularisation sous le maillot du LS, le Brésilien s’est montré intraitable dans les duels. Avec son calme et son sang-froid, le transfuge de Padova a tout pour devenir le patron de la défense. «Maintenant qu’il est prêt, je peux difficilement m’en passer, concède Celestini. Il nous apporte de la communication sur le terrain, de la sérénité, de l’impact physique.»

Les choix de Fabio Celestini ont payé, samedi soir face à Sion. Jeudi, à la Pontaise (19 h 45), il s’agira de s’adapter à un nouvel adversaire, Saint-Gall.

Créé: 07.08.2016, 20h45

Sion - LS 1-3 (0-1)

Tourbillon, 9800 spectateurs.

Arbitre: M. Schärer.

Buts: 18e Margiotta 0-1, 70e Ziegler 1-1, 73e Torres (penalty) 1-2, 87e Margairaz 1-3.

Avertissements: 6e Fernandes, 11e Zverotic, 51e Kololli, 57e Araz, 73e Lacroix, 76e Campo.

Expulsion: 83e Lacroix (deuxième carton jaune).

Sion: Mitryushkin; Zverotic, Lacroix, Ziegler, Boka; Salatic, Sierro; Assifuah (61e Akolo), Fernandes (68e Zeman), Bia (62e Konaté); Gekas.

Lausanne: Castella; Monteiro, Manière, Diniz; Kololli (80e Lotomba), Custodio, Araz, Gétaz; Campo, Margiotta (59e Margairaz), Torres (78e Ming).

Notes: Sion sans Pa Modou, Cmelik, Ndoye, Follonier, Carlitos ni Mboyo (blessés). Lausanne sans Frascatore, Pasche, Tejeda ni Pak (blessés). 52e Castella arrête un penalty tiré par Bia.

Articles en relation

LS: Custodio jouera masqué, avec le nez cassé

Football, Sion - LS: Jour J Touché face à Thoune, le capitaine lausannois portera une protection faite sur mesure, samedi soir à Tourbillon (20 h). Plus...

LS: Compenser le déficit athlétique par le jeu

Football, Sion - LS: J-1 A mi-terrain, les petits gabarits vaudois rendent en moyenne 9 kg et 7 cm aux joueurs du FC Sion. La clé pour le derby de samedi? Anticiper les duels. Plus...

Le LS a retrouvé ses ailes, Kololli y a bien contribué

Football, Sion - LS: J-2 Face à Thoune, le joueur de couloir a été l’un des meilleurs Vaudois. Samedi, il retrouve son ancien club, le FC Sion. Plus...

Monteiro - Fernandes, un match dans le match

Football, Sion - LS: J-3 Le derby de samedi à Tourbillon mettra aux prises deux cousins. Un troisième membre de la famille, Gelson, arbitre ce duel d’espoirs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.